Nou anvi viv a m?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le titre est emprunt? au jeune artiste MDO. Il est tir? de son texte “Alo Bondye”.

Nou anvi viv a m? est le cri ou la pri?re que chaque Ha?tien r?cite matin midi et soir. Silencieusement ou simplement en essayant de d?passer ses peurs et les contraintes du quotidien. Un rem?de contre la fatalit?.

Tout ce qui s’est pass? au Cap-Ha?tien, ? Petit-Go?ve, aux Cayes et dans toutes les autres villes et localit?s du pays qui ont f?t? fastueusement ou modestement la Notre Dame rel?ve de ce mantra. Nou anvi viv a m?. Cela nous retient de prendre la fuite.

Toutes les plaintes sur les r?seaux sociaux, dans les ?missions de libre-tribunes et dans les conversations de tous les jours sur la chert? de la vie rel?vent aussi de notre app?tit de vivre. Avant que l’on cr?ve de faim ou qu’on soit oblig? de conserver l’argent qui ne peut plus rien acheter, nou anvi viv a m?.

Ceux qui applaudissent aux annonces de la police, ? chaque arrestation d’un pr?sum? bandit ou lorsqu’ils apprennent que la PNH a remport? un duel, r?citent sans le savoir la m?me invocation pour repousser le deuil de leur porte : Nou anvi viv a m?.

Avec la m?me phrase en t?te, il y en a qui lisent les articles venus de l’?tranger ces derniers jours, les d?clarations du Secr?taire g?n?ral de l’OEA, la lettre des ?lus du Congr?s am?ricains ou de l’ancien ambassadeur des USA en Ha?ti. Tous ces beaux parleurs ?voquent la situation catastrophique des Ha?tiens, surtout celle de ceux qui anvi viv a m?.

Bien entendu, dans ce pays, depuis des d?cennies, il y a au moins deux camps. Ceux qui croyaient que la dictature des Duvalier ?tait le meilleur des r?gimes et les autres. Ceux qui adoraient les pouvoirs militaires et les autres. Ceux qui sont contre toutes les ing?rences et les autres. Ceux qui ont toujours ?t? contre la d?mocratie et les autres. Ceux qui adorent la corruption et les autres. Ceux qui attendent qu’on leur am?ne le pouvoir sur un plateau et les autres. Ceux qui vivent bien et les autres qui simplement anvi viv a m? et qui meurent de ne pas vivre.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.