L’organisation de la société civile baptisée Nou pap Dòmi a lancé une campagne de sensibilisation contre la banalisation du droit à la vie et la recrudescence des actes de violence contre la population. Dans plusieurs rues de la capitale ils ont placé des banderoles avec des messages qui font état des nombreuses victimes de l’insécurité. Selon Nou p’ap Domi, 944 personnes ont été assassinées par balles au cours des huit premiers mois de l’année 2020.

By admin