Nouveau coup de filet de la PNH, un otage libere a Torcel

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les autorites policieres ont conduit, vendredi 18 mars, une operation dans la zone de Torcel ou, selon les renseignements de la Police nationale d’Haiti, des bandits s’etaient retranches. En marge de celle-ci, un otage, une dame a ete liberee par les forces de l’ordre. <>, a publie la PNH sur son compte Twitter. <>, a par ailleurs fait savoir la police.

Cette operation a ete executee vingt-quatre heures apres que la police a dejoue une tentative d’enlevement a la rue des Casernes qui s’est soldee sur la mort de trois presumes kidnappeurs, abattus par les forces de l’ordre. En outre, la police a saisi deux vehicules qui appartenaient aux brigands. Cependant, les forces de l’ordre ont perdu un vehicule au cours de cette operation. Selon l’inspecteur divisionnaire Gary Desrosiers, porte-parole de l’institution policiere, il s’agit d’un pick-up Toyota flambant neuf, modele Land Cruiser, de quatre portes immatricule 1-01189. La police compte sur la population pour l’aider a retrouver ce vehicule, mais aussi pour redoubler de vigilance, indique Desrosiers a l’emission Panel Magik, sur Magik 9, vendredi 18 mars 2022.

233 personnes interpellees par la PNH entre le premier fevrier et le 17 mars

La police a presente un bilan partiel de ses operations du debut du mois de fevrier au 17 mars. Deux cent trente-trois personnes ont ete interpellees par les forces de l’ordre durant cette periode, a ajoute Gary Desrosiers. La police a confisque 28 armes et 255 cartouches de divers calibres et huit vehicules. Par ailleurs, six presumes bandits ont ete lynches par la population et plusieurs autres abattus par les agents de la PNH.

Pour cette meme periode, la police a enregistre cinq cas de viol, dont deux sur mineurs et confisque cinq kilogrammes de marijuana. Detention illegale d’armes, trafics illicites, homicide et viol constituent les principaux chefs d’accusation retenus contre les personnes interpellees par la PNH.

La Police nationale d’Haiti annonce de nouvelles dispositions adoptees au plus haut niveau de l’institution pour combattre l’insecurite dans le pays, particulierement dans la zone metropolitaine. Selon Gary Desrosiers, les responsables de juridiction et commandants de toutes les unites sont instruits d’augmenter les patrouilles policieres et d’intensifier les operations de demantelement des reseaux de gangs. Neanmoins, le porte-parole de la PNH fait savoir que l’institution policiere veut compter sur le soutien de la population qui se revele primordial dans la lutte contre le banditisme et l’insecurite.