Ouverture de la COP27 en Egypte

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Chefs d’?tat, ministres et n?gociateurs, militants pour le climat, repr?sentants de la soci?t? civile, chefs d’entreprise…font le d?placement en Egypte pour participer ? la COP27, le plus grand rassemblement annuel sur l’action climatique. <>, a d?clar? Simon Stiell, le nouveau Secr?taire ex?cutif de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), dans son discours d’ouverture.

Simon Stiell a par ailleurs invit? tous les pays pr?sents en Egypte ? tenir les promesses faites pour sauver le climat. <>, a-t-il dit, cit? par Onu Info.

<>, a-t-il ?num?r?.

Selon l’ONU, la 27e Conf?rence des Parties ? la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques – COP27 – s’appuie sur les r?sultats de la COP26 pour agir sur un ?ventail de questions essentielles pour faire face ? l’urgence climatique – de la r?duction urgente des ?missions de gaz ? effet de serre au renforcement de la r?silience et ? l’adaptation aux cons?quences in?vitables des changements climatiques, en passant par le respect des engagements ? financer l’action climatique dans les pays en d?veloppement.

Pour le Secr?taire g?n?ral de l’ONU, Antonio Guterres, cit? par Onu info, <>. Il estime que la plan?te approchait rapidement de points de rupture pouvant rendre le <> irr?versible. <>, alerte-t-il.

Alors que les pays du Sud comme Ha?ti qui subissent les effets des changements climatiques exigent les pays riches de financer les actions climatiques, M. Guterres a demand? aux gouvernements de taxer les b?n?fices exceptionnels des entreprises de combustibles fossiles qui ont ?t? g?n?r?s par la pand?mie et de rediriger l’argent vers les personnes confront?es ? la hausse des prix des denr?es alimentaires et de l’?nergie et vers les pays subissant des pertes et des dommages caus?s par la crise climatique. <>, a-t-il fait remarquer.

Selon l’ONU, la COP27 se d?roule dans un contexte d’?v?nements m?t?orologiques extr?mes dans le monde entier, d’une crise ?nerg?tique aliment?e par la guerre en Ukraine et de donn?es scientifiques r?it?rant que le monde ne fait pas assez pour lutter contre les ?missions de carbone et prot?ger l’avenir de notre plan?te.

Lors de la COP26, les pays ont convenu de prendre des engagements plus forts cette ann?e, y compris des plans nationaux actualis?s avec des objectifs plus ambitieux. Cependant, seuls 23 pays sur 193 ont soumis leurs plans ? l’ONU jusqu’? pr?sent.

Ce qu’Ha?ti va d?fendre ? la COP27

Selon une note du minist?re de l’Environnement sur la participation d’Ha?ti ? la conf?rence, ”att?nuation” sera le premier point qu’Ha?ti et d’autres Pays moins avanc?s (PMA) et Petits ?tats insulaires en d?veloppement (PIED) d?fendront la COP27. <>, affirme la note.

Ha?ti d?fendra aussi ”adaptation”. <>, informe le minist?re de l’Environnement. Pour y parvenir, pr?cise le MDE, Ha?ti s’attend ? ce que les pays d?velopp?s ou ceux qui sont en mesure de le faire ? travers les diff?rentes entit?s d’op?ration du m?canisme financier de la CCNUCC et les m?canismes bilat?raux, fournissent le soutien financier n?cessaire ? la mise en oeuvre de son Plan national d’adaptation aux changements climatiques (PNA).

Autre point qu’Ha?ti aura ? d?fendre est ”pertes et pr?judices”. Li?s aux effets n?fastes des changements climatiques, les pertes et pr?judices, souligne le MDE, sont susceptibles de porter pr?judice ? la stabilit? politique et socio-?conomique du pays et devraient donc ?tre int?gr?es dans tous les programmes d’action contre le changement climatique. <>, a fait remarquer le ministre de l’Environnement.

”Financement climatique” est un autre point qu’Ha?ti aura ? d?fendre dans les n?gociations en Egypte. <>, pr?cise le MDE. Une fois de plus, fait-il remarquer, le pays r?it?re l’importance de la pr?visibilit? et <> du financement climatique. << Les pays d?velopp?s doivent s'efforcer de respecter leur promesse de financement des actions climatiques, notamment le montant de 100 milliards de dollars US par an.

”Technologies et renforcement de capacit?” figure parmi les points qu’Ha?ti d?fendra en Egypte. <>, croit dur comme fer le MDE. En 2021, informent les responsables du minist?re de l’Environnement, Ha?ti a r?alis? l’?valuation des besoins en technologie (EBT) pour faire face aux changements climatiques. << Cette ?valuation a identifi? des technologies innovantes en mati?re d'att?nuation et d'adaptation, pr?cise la note du MDE.

”Cadre de transparence” sera dans le menu des points que la d?l?gation ha?tienne d?fendra en Egypte. Pour le MDE, la reconnaissance des circonstances particuli?res des pays moins avanc?s (PMA) et des petits Etats insulaires en d?veloppement (P?ID) doit ?tre clairement traduite dans les modalit?s, proc?dures et lignes directrices du cadre de transparence pour l’action et le support.

Enfin, ”Genre” est le dernier point que le pays va d?fendre dans les discussions ? la COP27. <>, fait remarquer le MDE.

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est entr?e en vigueur le 21 mars 1994 et vise ? pr?venir les interf?rences humaines <> avec le syst?me climatique. Aujourd’hui, ratifi?e par 198 pays, elle est quasi universelle. L’Accord de Paris, conclu en 2015, fonctionne comme une extension de cette convention.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.