Paralysie des activités à Jérémie

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Paralysie des activités à Jérémie ce lundi 15 janvier 2024.

Ce lundi 15 janvier 2024, les activités sont complètement paralysées à Jérémie, dans le département de la Grand’Anse du pays. Selon la presse locale, des pneus enflammés sont remarqués dans plusieurs rues de la ville.

Un résident de la ville a confirmé pour Juno7 que les écoles, les banques commerciales, entre autres restent fermées en raison de ce mouvement ayant pour objectif d’éxiger la démission du docteur Ariel Henry à la tête de la Primature.

Toujours selon ce résident, ce mouvement n’a pas pris naissance ce lundi au contraire, il a été lancé par des partisans de l’ancien chef des rebelles, Guy Philippe la semaine dernière avec le slogan “N ap fèmen biwo Leta”. Selon la presse locale, plusieurs bureaux ont effectivement été fermés par les protestataires.

Situation identique dans d’autres villes de province

À part la ville de Jérémie qui s’est reveillée sous tension ce lundi, d’autres villes sont également réveillées sous tension avec le même objectif, éxiger le départ du PM Ariel Henry à la tête de la Primature.

Selon Morice Lanot, un journaliste contacté par Juno7, Ouanaminthe, vers les 7 heures ce lundi 15 janvier était réveillé en mode “lock”. Des barricades étaient dressées dans plusieurs rues de la ville. “Des camions ont été abandonnés dans plusieurs rues et des agents du BSAP supportaient le mouvement” a déclaré le confrère.

Sur les réseaux sociaux, on pouvait également constater qu’une manifestation anti-gouvernementale a été également déclenchée par des citoyens dans la ville des Cayes. “Fòk Ariel ale prese prese” déclarent-il.

Ici à Port-au-Prince, la situation est différente. Les activités fonctionnent mais dans certaines zones comme Delmas, Pétion-Ville et au Centre Ville de Port-au-Prince, des personnes sont sous pression. “Je suis obligée de ne pas étaler toutes mes marchandises parce que je ne sais ce qui peut se passer à n’importe quel moment” a déclaré une commerçante à l’Avenue Christophe.

A lire aussi :

Gala Lumane Casimir: une activité visant à honorer 12 femmes haïtiennes