Pierre Michel Brunache est d’accord avec l’OEA sur l’imp?rieuse n?cessit? de rendre justice ? Jovenel Mo?se

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Dans un communiqu? publi? le lundi 8 ao?t 2022, l’Organisation des ?tats am?ricains (OEA) a soulign? la n?cessit? de rendre justice au pr?sident Jovenel Mo?se, assassin? chez lui en juillet 2021. Rendre justice au pr?sident assassin? est une condition sine qua non pour obtenir la paix en Ha?ti, croit l’organisation r?gionale. <>, peut-on lire dans le long communiqu? de l’OEA, dirig? par le secr?taire g?n?ral Luis Almagro.

Interrog? ce mercredi sur la position de l’OEA, l’ancien ministre de la Justice Pierre Michel Brunache s’est montr? favorable ? cette demande de l’OEA, soulignant que cette demande de justice d?passe la personne du pr?sident Mo?se. <>, analyse-t-il.

Selon Michel Brunache, le pays n’ira nulle part si l’on ne peut pas d?terminer qui ?tait derri?re ce complot, qui l’avait financ? et ex?cut?. <>, croit-il savoir.

De l’avis de l’ancien ministre de la Justice, la gestion du pouvoir est une probl?matique tr?s pr?occupante en Ha?ti. Il explique que le pays a fait le saut d’un pouvoir totalitaire vers une oligarchie. Celle-ci, selon lui, se manifeste par l’accaparement de tous les pouvoirs (?conomiques, politiques, etc.) par un petit groupe. <>, a-t-il soutenu.

Plus loin, Me Brunache a poursuivi en indiquant que le petit groupe en question prend le pouvoir en otage et parraine des pouvoirs de toutes tendances politiques. <>, esp?re Pierre Michel Brunache.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.