Pierre Michel Dorestant, 25 ans d’alliage avec le m?tal

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

A l’?ge de 24 ans Pierre Michel Dorestant a succomb? aux attraits du m?tal d?coup?. Il a toujours v?cu entour? d’art au village artistique de Noailles mais ce n’est qu’en 1998 qu’il a pris la d?cision de s’y mettre r?ellement. Il a d?cid? alors d’en parler ? Saint-Louis Bruno, ma?tre forgeron qui lui a appris ses premi?res d?coupes. Il y a pris go?t et a poursuivi son apprentissage avec ma?tre Serge Jolimeau. Apr?s ses deux exp?riences enrichissantes ?tal?es sur des ann?es, M. Dorestant a d?cid? de lancer ses propres affaires et de suivre sa passion. <>, se souvient-il.

Les beaux jours de l’artisan sont derri?re lui. Les gangs ont chass? les artisans du village artistique de Noailles, les d?p?ts sont ferm?s, les clients d?sertent. <>, regrette l’artisan, qui explique que le village est maintenant d?sert.

Artisanat en f?te est pour cet artisan une bouff?e d’air. <>, se r?jouit-il.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

NewsAmericasNow.com