Pierre Raymond Dumas, le prolifique ?crivain-journaliste

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pierre Raymond Dumas, co-invit? d’honneur ? la 28e ?dition de Livres en folie, vit pour ?crire. L’auteur de <> se d?tache sur le fond du paysage m?diatique comme un professionnel de la plume qui se shoote ? l’?criture. Que de livres sem?s sur son parcours ! La d?mocratie sous tutelle: chronique d’une ?lection pr?sidentielle contest?e (2010-2011); Une police dans la tourmente: vingt ans de survie ; Diplomatie ha?tienne : un grand chantier ; Bibliographie chronologique des ?crits de Pierre-Raymond Dumas: (1983-2006) ; Fr?d?ric Marcelin, ?conomiste, ou, Les riches d?pouilles d’un ministre des Finances (essai) ; Fran?ois Denys L?gitime : un r?formiste r?solu (1841-1935) ; De la culture ha?tienne : (?loge et d?cadence); Litt?rature et oraliture fragmentaires d’Ha?ti: essai de bibliographie critique et apolog?tique 2006.

D?cid?ment, cet ?crivain-journaliste, professeur de lettres et de sciences sociales, est une grosse machine qui embrasse politique, ?conomie, histoire, cin?ma, peinture, litt?rature ? travers une vari?t? de genres pour entra?ner le lecteur dans une Ha?ti o? fourmille toute une faune d’hommes et de femmes qui nous racontent les moments de notre histoire. ? ce titre, PRD est un historien de l’instant, pour reprendre la belle formule d’Albert Camus.

Prolifique Dumas

Boulimique, ce chercheur, qui d?busque les faits marquants de son temps, n’a jamais arr?t? de produire. Dumas, ?a carbure ? l’?criture. Il faut mettre du temps pour arpenter les p?riodiques dans les colonnes desquelles il a sem? tant et tant d’articles. De m?moire de lecteur, on citera : la revue Conjonction, Le Matin, Ha?ti Lib?r?e, Clart? Magazine, Le Courrier du Nord-Ouest, Le Rouleau, L’Information, Prima info…

Pendant des ann?es, au Nouvelliste, il a aliment? de r?flexions sa chronique c?l?bre : <>. Un lecteur assidu, lorsqu’il fait un panorama de cette rubrique qui avait la particularit? d’?tre r?guli?re, verra que les tranches d’actualit? saisies par le chroniqueur sont dignes de m?moire. ?tudiants, chercheurs, historiens exploiteront ce filon d’?v?nements du pass? pour alimenter nos pages d’histoire.

Curieux de tout, les yeux grands ouverts, le coeur ? l’ouvrage, son univers s’?largit : Panorama de la litt?rature ha?tienne de la diaspora ; Best of Anthony Phelps ; Syto Cav? ou l’?me soeur, Yanick Lahens De l’occupation am?ricaine au parti des D?munis ; Kettly Mars et ses Bredjenn; Lyonel Trouillot, Et si la vie ?tait une oeuvre ; Margaret Papillon, La douce et marginale.

O? ce t?moin du temps qui passe trouve-t-il autant d’?nergie pour ?crire ? Tout ? fait dans ce qu’il entreprend. Sa vie, ses actions, ses rencontres. Ouvert, des id?es ? en revendre, constamment en chemin, Dumas s’est frott? ? plusieurs personnages et personnalit?s du pays. Quand il ?crit, son verbe s’ancre dans le terreau des exp?riences qu’il a connues au sein des institutions, qu’elles soient priv?es ou publiques. Une mani?re de dire, que PRD a enfil? plusieurs chapeaux.

Le socle des exp?riences

Ce chroniqueur du Nouvelliste, gardien de la m?moire de la presse ha?tienne, d?trompez-vous, n’est pas confin? dans les livres, comme voudraient le d?crire ses fid?les lecteurs. Dumas a l’?toffe d’un pragmatique. En plusieurs occasions, il a eu l’honneur de briguer diff?rentes fonctions au sein de l’administration publique : ministre de la Culture et de la Communication du gouvernement de Garry Conille (2011 – 2012), pr?sident de la Commission de r?orientation de Radio nationale d’Ha?ti et de T?l?vision nationale d’Ha?ti (2006 – 2008 ), conseiller en communication et culture du premier ministre Jacques ?douard Alexis (2008) ; directeur de l’information de radio et de t?l?vision nationale d’Ha?ti en 1987, directeur adjoint du quotidien d’?tat Ha?ti lib?r?e (1987), directeur g?n?ral de Radio Nationale d’Ha?ti (1989), directeur de la culture et des arts au minist?re de l’Information, de la Culture et de la Coordination (1990 – 1991), directeur de l’unit? de communication de relations publiques et de presse de la Primature (2006 – 2008 ), directeur de Primat info, une publication du gouvernement ha?tien (2006 – 2008 ).

Sur le socle de ses exp?riences, il a commis, en 2016, <>, un essai qui met l’emphase sur une panoplie de difficult?s auxquelles font face nos m?dias tout en nous ?clairant sur l’envers du d?cor du m?tier de journaliste. Il met le doigt sur les m?dias sociaux qui ont explos? sur le march? et le d?clin de la presse ?crite en Ha?ti. Ces pages remuent dans notre m?moire une bouff?e de nostalgie. Les anciens se souviendront du nombre de quotidiens, de revues, de magazines qui ?taient ? la port?e du public. D?sormais, les gens se contentent d’une lecture fastfood sur la Toile. Vite consomm?e, vite oubli?e au temps du zapping, de la vitesse, du tourbillon d’informations qui m?le l’info et l’infox, le bon grain et l’ivraie.

Pour Fritz F. Joasssain, le pr?facier de cet ouvrage, <>.

En suivant le parcours de cet homme que le public rencontrera au Karibe, ? la grande messe du livre, ce jeudi 16 juin, on comprendra que sa vie n’a pas ?t? un fleuve tranquille. Il a aussi connu des d?boires dans l’administration publique. Et comme l’?criture d?mange toujours le creux de la main de Dumas, il trouvera dans ses d?boires, mati?re pour en faire un livre. Il les relate dans ses m?moires. Son ouvrage, <> paru en 2011, souligne son passage ?clair au minist?re de la Culture et de la Communication (12 d?cembre 2011 – 16 mai 2012). Dans les pages de ses m?moires, Dumas a montr? qu’il n’avait pas sa langue dans sa poche. Il a r?gl? ses comptes avec l’administration Martelly. Sous sa plume on retient : <>

Contre vents et mar?es PRD continue son oeuvre : La d?mocratie sous tutelle : chronique d’une ?lection pr?sidentielle contest?e (2010-2011), La transition d’Ha?ti vers la d?mocratie : partie 1. Aristide III ou trois ans de “kidnapping” (7 f?vrier 2001-29 f?vrier 2004); Portraits politiques et hommages divers; La transition d’Ha?ti vers la d?mocratie: essais sur la d?rive despotico-lib?rale 1997… Autant de textes qui cristallisent des faits de notre vie de peuple.

Le livre au coeur de la d?marche du travailleur intellectuel

Dumas, cet enfant du s?rail de Le Nouvelliste, ?crit ? grande vitesse pour le journal. Mais il y a quelque chose qu’il a vite compris au moment de faire ses premi?res armes dans le journalisme, une nouvelle chasse l’autre. Pour quelqu’un qui veut quelque chose de solide comme le m?tal, la pierre, le livre sera le moteur de la d?marche pour laquelle il carbure pour le futur.

? l’?poque o? il dirigeait la section Culture au quotidien Le Nouvelliste, le centenaire de la rue du Centre, il n’arr?tait jamais de nous dire : messieurs, vous pouvez ?crire un livre. Choisissez un th?me, traitez-le par angle, et vous verrez, au fil des mois, voire des ann?es, vous r?colterez des textes qui formeront un corps autour d’un sujet. Avec une telle m?thode pratique, vous obtiendrez un livre.

Pour le carnaval national des Cayes organis? du 19 au 21 f?vrier 2012, quand il ?tait ministre de la Culture, il nous avait offert un bel exemple. Il avait dit qu’il allait r?aliser un livre en un temps record : ce sera le premier document ?crit destin? au grand public sur cette grande r?jouissance populaire en Ha?ti. Comment allait-il proc?der ? Un ouvrage collectif. ? chacun, Dumas avait distribu? une t?che. Je m’en souviens tr?s bien, Claude Gilles, Philippe Dodard ?taient ses lieutenants lanc?s dans ce grand plaisir qui n?cessitait beaucoup de travail. ? moi, outre mes textes et mes photographies, il avait confi? la t?che de l?gender les illustrations qui resplendissaient les pages.

En un temps record, l’id?e se mat?rialise dans un beau volume de pages <> (intitul? du titre d’un article de Val?rie Daudier) est sorti sous les presses d’Imprimeur II. Textes et photographies composaient ce livre auquel ont pris part toute une ?quipe conquise ? la cause du ministre de la Culture.

Cet homme que nous allons rencontrer ? Livres en folie, Pierre Raymond Dumas, est un gardien de la m?moire. Son nom est venu ? vous. Il n’est pas fait d’encre et de papier. Allons voir cet auteur qui a pris de la hauteur ? force d’id?es et de travail sur les id?es.