Plaine du Cul-de-Sac: les gangs tuent, le gouvernement se tait

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Depuis le dimanche 24 avril, les residents de plusieurs quartiers de la plaine du Cul-de-Sac, notamment la zone de Butte Boyer, sont pris en otage par les gangs ” Chen mechan” et ” 400 Mawozo” qui font parler la poudre. Ces deux groupes armes qui s’affrontent violemment pour le controle de ces zones ont deja fait de nombreuses victimes au sein de la population civile. Plus de six jours apres, le gouvernement ne pipe mot.

Dans un premier bilan provisoire publie mercredi, la direction de la Protection civile a fait etat de plus de 20 personnes tuees dans les rangs de la population civile, plus d’une dizaine de maisons incendiees et des dizaines de familles deplacees. Les affrontements entre les gangs se poursuivaient encore le vendredi 29 avril pour le controle de la zone de Butte Boyer, ont rapporte au Nouvelliste des residents de ce quartier.

Jusqu’au vendredi 29 avril, aucune organisation de defense des droits humains ne pouvait encore visiter les quartiers theatres d’affrontements entre les gangs ” Chen mechan” et ” 400 Mawozo”. Pour le moment, elles se fient au bilan provisoire de la Protection civile. Certains habitants des quartiers affectes soulignent au journal que les bandits ont brule des corps de personnes tuees, que d’autres corps sont jetes dans des latrines. <>, estime un resident de Butte Boyer.

Environ une semaine apres ces attaques des gangs sur la population de la plaine du Cul-de-Sac, le gouvernement ne s’est pas encore prononce. Le Premier ministre, qui lancait le vendredi 29 avril les activites de celebration de la fete de l’agriculture et du travail, continue de parler de la securite comme etant la priorite de son administration. Cependant, dans son intervention, Ariel Henry n’a, a aucun moment, fait reference a la situation de tension et de crimes dans la plaine du Cul-de-Sac.

<>, a discouru le Premier ministre.

<< Aujourd'hui, a-t-il ajoute, <>

<>, a promis le locataire de la Primature.

Le chef du gouvernement a remercie les forces de l’ordre qui, a-t-il dit, font beaucoup d’efforts pour retablir la paix dans les quartiers.

La Police nationale, de son cote, affirme qu’elle est en train de mener des operations a Butte Boyer pour reprendre le controle de la zone. Toutefois, la situation demeure encore tres tendue et des residents de ce quartier bloques chez eux continuent de lancer des appels au secours.