Pluies de balles au bas de la ville ce mercredi, des institutions paralys?es

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Entre vigilance, prudence ou la peur qu’un employ? soit atteint d’une balle perdue, des institutions publiques et priv?es du centre ville et de ses environs, sont contraintes de demander ? leur personnel de rester ? la maison ? partir de ce mercredi 27 juillet 2022. La Facult? des Sciences de l’Universit? d’?tat d’Haiti (UEH) est all?e jusqu’? observer un arr?t de travail.

<>, a inform? le Conseil de direction dans un avis rendu public ce mercredi.

<>, pr?cise l’avis dont une copie a ?t? achemin?e ? la r?daction du journal.

La situation n’est pas moins diff?rente pour d’autres facult?s de l’UEH qui se trouvent ? la rue Oswald Durand et dans les environs. ?lie M?us, doyen de la Facult? de droit et des Sciences ?conomiques de Port-au-Prince avoue avoir connu des situations o? des balles perdues sont tomb?es sur la cour de la facult?. <>, s’inqui?te ?lie M?us dans une interview accord?e au journal ce mercredi, indiquant que si la situation persiste un arr?t des activit?s acad?miques est ? envisager.

? la Facult? de m?decine et de pharmacie, la situation est moins alarmante. <>, a expliqu? au journal, ce mercredi, le Dr Marc-Felix Civil, vice-doyen de la facult?.

Pourtant ? la rue du Centre, Franckel Rodolph, graphiste, a ?t? atteint au dos d’une balle perdue devant la barri?re de l’Imprimeur ? c?t? du Nouvelliste. La direction du journal a appel? les employ?s ? la prudence.

Sur instruction du pr?sident de la Cour sup?rieure des Comptes et du Contentieux administratif, la direction des ressources humaines a invit? le personnel du bureau central ? rester chez lui en attendant que la situation s?curitaire de la zone p?riph?rique du b?timent se normalise, a appris le journal.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.