Pour ameliorer l’employabilite des jeunes en Haiti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les jeunes, majoritaires dans la population haitienne, sont fortement touches par le taux eleve de chomage dans le pays. Pour agir sur cette situation, notamment aupres des jeunes diplomes, l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) initie en Haiti des programmes visant <>. En ce sens, le Centre d’employabilite francophone (CEF) de Port-au-Prince a ete lance, mardi 22 fevrier, au cours d’une ceremonie tenue a l’hotel Montana, en presence du directeur de l’AUF Caraibe, Saulo Neiva, Fabrizio Poretti, charge d’affaires de l’ambassade de Suisse en Haiti, Nadege B. Jacques, directrice des activites sociales de la Fondation Sogebank, et Jean Baden Dubois, gouverneur de la Banque de la Republique d’Haiti (BRH).

<>, ecrit l’AUF dans un communique emis suite au lancement du CEF, en partenariat avec la BRH, la Fondation SOGEBANK, l’ambassade de Suisse en Haiti et la FOKAL.

L’amelioration de l’employabilite des jeunes diplomes, repondant a une preoccupation fortement exprimee par les etablissements d’enseignement superieur et de recherche de differents pays, figure parmi les objectifs majeurs de la strategie 2021-2025 de l’AUF, lit-on dans le communique de cette institution. <>, poursuit le communique.

En appui aux actions de l’AUF pour ameliorer l’employabilite des jeunes, le programme <> consiste au developpement de la culture entrepreneuriale dans les universites, precise l’agence universitaire. Quant au ReSACE, il soutient le lancement d’entreprises a fort impact social des jeunes diplomes, principalement les femmes, pour le developpement de leurs competences et leur autonomie financiere.

Diery Marcelin

[email protected]