Pour les Ha?tiens, les USA vont ?largir les voies l?gales d’immigration et fermer leurs fronti?res

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’administration Biden va intensifier consid?rablement l’expulsion des Cubains, des Ha?tiens et des Nicaraguayens vers le Mexique s’ils franchissent ill?galement la fronti?re am?ricaine. L’administration a parall?lement d?cid? d’?largir consid?rablement un programme de lib?ration conditionnelle permettant mensuellement ? 30 000 citoyens de quatre pays de venir vivre et travailler aux ?tats-Unis pendant deux ans s’ils ont les supports requis.

Ces nouvelles mesures, qui comprennent le recours accru aux “renvois acc?l?r?s” — une proc?dure d’expulsion rapide — ont ?t? pr?sent?es comme faisant partie d’une nouvelle initiative de l’administration Biden visant ? freiner l’immigration clandestine.

<>, a d?clar? M. Biden.

<>, a-t-il ajout?.

<>, a indiqu? le pr?sident am?ricain, Joe Biden.

<>, a d?clar? Alejandro Mayorkas, chef du d?partement de la S?curit? int?rieure. <>, a-t-il averti.

L’administration am?ricaine affirme que la nouvelle voie l?gale est bas?e sur le succ?s d’un programme similaire ? celui d?j? en place pour les V?n?zu?liens, qui a r?duit de 90 % le nombre de sans-papiers en provenance de la nation sud-am?ricaine.

Les responsables de l’administration ont d?clar? que jusqu’? 30 000 personnes par mois originaires de ces quatre pays, qui ont un parrain ?ligible aux ?tats-Unis pour fournir un soutien financier et qui passent un contr?le de s?curit? rigoureux et remplissent les conditions de vaccination et autres exigences de sant? publique, pourront venir aux ?tats-Unis pendant deux ans et recevoir une autorisation de travail.

Si des activistes estiment que le recours accru au renvoi acc?l?r? limitera la capacit? des Ha?tiens, des Cubains et des Nicaraguayens ? demander l’asile ? la fronti?re, un haut fonctionnaire de l’administration Biden a d?clar? que le nouveau programme de lib?ration conditionnelle marque un changement important pour les Ha?tiens, les Cubains et les Nicaraguayens qui cherchent une voie l?gale vers les ?tats-Unis. <>, a d?clar? le responsable. Si vous regardez les voies l?gales existantes qui sont disponibles pour ces ressortissants du Venezuela, de Cuba, d’Ha?ti, du Nicaragua, et ce qui leur sera d?sormais disponible aujourd’hui — et ? quel point ces voies sont innovantes et accessibles”, a poursuivi le fonctionnaire, cit? par le Miami Herald.

Les personnes qui entrent ill?galement sur le territoire am?ricain — et qui ne sont pas expuls?es en vertu du Titre 42, un d?cret de sant? publique autorisant le gouvernement ? rejeter des migrants pour des raisons de pand?mie — seront renvoy?es au Mexique ou dans leur pays d’origine et soumises ? une interdiction de r?admission de cinq ans, ont indiqu? les autorit?s.

Mais les migrants qui franchissent la fronti?re panam?enne, mexicaine ou am?ricaine apr?s la date de l’annonce ne pourront pas b?n?ficier du processus de lib?ration conditionnelle et seront renvoy?s au Mexique. Selon les responsables, le gouvernement mexicain a accept? de reprendre jusqu’? 30 000 migrants de ces quatre pays par mois. Un responsable du minist?re de la S?curit? int?rieure a d?clar? que le nouvel ordre s’appliquerait aux ressortissants des quatre pays ?num?r?s qui tenteraient d’entrer ill?galement dans le pays ? n’importe quel endroit, y compris en traversant le d?troit de Floride.

Un responsable de la Maison Blanche a en outre d?clar? que ceux qui traversent le d?troit de Floride seraient ?galement confront?s ? de nouvelles cons?quences. <>, a d?clar? le responsable ? McClatchy et au Miami Herald. <>, a d?clar? M. Mayorkas dans un communiqu?.

<>, a averti le fonctionnaire am?ricain.

Cette annonce intervient alors que des centaines de Cubains ont atteint les c?tes de Florida Keys depuis le week-end dernier, submergeant les autorit?s locales et suscitant des craintes d’une migration massive, et alors que M. Biden envisage un ?ventuel voyage ? la fronti?re entre les ?tats-Unis et le Mexique la semaine prochaine. L’annonce de M. Biden fait suite ? la reprise compl?te du traitement des visas d’immigration ? l’ambassade des ?tats-Unis ? La Havane cette semaine, apr?s des ann?es pendant lesquelles les Cubains devaient se rendre en Guyane pour les entretiens d’immigration.

Selon les donn?es officielles, pr?s de 225 000 Cubains sont arriv?s aux ?tats-Unis en 2022, un exode plus important que le pont maritime de Mariel en 1980, lorsque 125 000 personnes sont arriv?es en Floride. Rien qu’en novembre, le service am?ricain des douanes et de la protection des fronti?res a eu 35 849 rencontres avec des ressortissants cubains dans tout le pays, principalement ? la fronti?re avec le Mexique, un chiffre plus ?lev? que pour n’importe quel mois de l’ann?e fiscale 2022. Depuis le 1er octobre, plus de 4 000 Cubains ont ?t? arr?t?s en mer par les garde-c?tes am?ricains.

Le nombre de Nicaraguayens et d’Ha?tiens qui tentent de traverser la fronti?re am?ricano-mexicaine a ?galement augment?. Au cours de l’ann?e fiscale 2022, qui s’est termin?e le 30 septembre, le service des douanes et de la protection des fronti?res a enregistr? pr?s de 164 000 rencontres avec des Nicaraguayens, contre environ 50 000 l’ann?e pr?c?dente, selon les donn?es f?d?rales. Pendant la m?me p?riode, 54 000 Ha?tiens sont arriv?s ? la fronti?re contre 47 000 en 2021 et environ 4 500 en 2020.

http://https://www.uscis.gov/forms/explore-my-options/humanitarian-parole

RA

Avec Miami Herald

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.