Pour Me Madistin, <>

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a declare Me Samuel Madistin, qui dit etre actuellement dans une posture d’observation. Pour lui, les accords qui sont sur le tapis sont illogiques et irrationnelles. Chacun d’entre eux presente ses failles et les acteurs devraient en avoir conscience. <>, s’est interroge le president de la Fondasyon Je Klere.

Cependant, en depit de leur imperfection, il insiste pour signaler qu’il y a une imperieuse necessite de trouver un accord global et de l’appliquer. <>, a avance Me Samuel Madistin. L’homme de loi se desole de voir toutes ces tergiversations pour trouver un accord unique alors que le pays continue de s’enliser dans la crise. Selon lui, beaucoup ne reflechissent pas en ayant a coeur le bien-etre du pays mais plutot la facon de faire leur beurre dans un gouvernement de transition en attendant les elections.

Pendant ce temps, dit-il, sur le plan securitaire, le pays vit des moments extremement difficiles, avec une situation qui se degrade, des bandits qui imposent leur volonte un peu partout et defient les forces de police regulieres. <>, a martele Me Samuel Madistin, qui ne voit aucun repit meme avec le renouvellement du mandat du Bureau integre des Nations unies en Haiti ( BINUH ) le 15 octobre dernier.

Sur ce point, il a denonce le gaspillage des ressources, l’irresponsabilite qui caracterise les interventions des Nations unies en Haiti, cette forme de cooperation improductive que nous entretenons depuis de trop longues annees avec l’ONU et la communaute internationale qui se montre insouciante face aux dangers auxquels nous faisons face. <>, a rappele Me Madistin, qui croit que le chantier securitaire devrait etre la priorite de tout gouvernement ou toute personne qui accede au pouvoir apres l’assassinat du president Jovenel Moise dans sa chambre le 7 juillet dernier.