<> pour un syst?me ?ducatif plus r?silient

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Financ? par l’Agence am?ricaine pour le d?veloppement international (USAID) ? hauteur de vingt et un millions six cent mille dollars, <> est un projet de cinq ann?es qui touchera pr?s de 25 500 ?l?ves, 170 ?coles et 1 530 enseignants et administrateurs dans 11 communes des d?partements de l’Ouest, du Sud, de la Grand’Anse, du Nord et du Nord-Est. Dans le cadre de ce projet, les acteurs envisagent d’am?liorer les comp?tences fondamentales des ?l?ves en lecture, en litt?ratie et en apprentissage socio-?motionnel.

Les partenaires du projet <> esp?rent que son impl?mentation arrivera ? compenser les jours de classe perdus en d?finissant des modalit?s pour poursuivre l’apprentissage en cas de difficult?s sociopolitiques qui emp?chent le fonctionnement des ?coles en pr?sentiel. Selon Marie Nelie Jeantillon, le projet table sur quatre grands axes principaux : <>, a indiqu? la coordonnatrice technique du projet.

Pour le titulaire du MENFP, sa pr?sence au lancement de ce projet est un signal envoy? aux partenaires en ?ducation pour attirer leur attention sur la n?cessit? d’impliquer, en tout temps, l’entit? gouvernementale dans tout projet d’appui et de renforcement du syst?me ?ducatif. <>, a soutenu Nesmy Manigat.

Le ministre s’est r?joui que les partenaires de ce projet aient conscience que lire, interpr?ter, analyser, produire des r?flexions en cr?ole forment la base de l’apprentissage en Ha?ti. <>, estime M. Manigat, rappelant que les cadres du minist?re sont ? pied d’oeuvre pour faire du projet du livre unique, au niveau des deux premi?res ann?es fondamentales, une r?alit? d’ici l’ann?e prochaine.

Moins de dix pour cent des ?l?ves qui entrent ? l’?cole passent le baccalaur?at et moins de trois pour cent entrent ? l’universit?, regrette Nesmy Manigat. Ce projet rev?t une importance capitale pour redresser la barre, soutient le ministre, insistant sur la place du cr?ole non seulement comme mati?re d’enseignement, mais aussi comme outil d’enseignement d’autres mati?res, telles que les sciences exp?rimentales, les sciences physiques, la biologie, la chimie ou les math?matiques.

L’?ducation de qualit? a la potentialit? de transformer non seulement la vie des ?tudiants mais ?galement les communaut?s dans lesquelles ils vivent, croit Christine Gandomi, repr?sentante de l’USAID. Gr?ce ? ce projet l’Agence am?ricaine vise ? am?liorer les comp?tences des ?l?ves m?me en cas de perturbation dans le calendrier scolaire. <>, fait savoir Mme Gandomi.