Pres de 50 % des depenses des menages haitiens consacrees a l’alimentation

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’Institut haitien de statistique et d’informatique (IHSI) a publie le 22 octobre son bulletin mensuel de l’Indice des prix a la consommation (IPC) pour le mois de septembre 2021. Ce bulletin fait etat d’une hausse de 13,1 % de l’inflation globale en septembre 2021, comparee au meme mois de l’annee precedente. En rythme mensuel, c’est-a-dire par rapport au mois d’aout 2021, l’inflation du mois de septembre 2021 s’etait eleve a 1,4 %. Notons qu’en glissement annuel, l’inflation etait de 10,9 % en aout 2021.

L’IHSI publie egalement l’IPC par groupe de depense. Le groupe qui a connu la hausse des prix la plus elevee en septembre 2021, soit 23 % en un an et 2,2 % en un mois, a ete la sante. A l’interieur de ce groupe, on retrouve les medicaments en tete de liste avec 28,4 % d’augmentation, juste avant les lunettes a verres correcteurs (17,5 %). S’ensuivent le secteur de la restauration, avec 20,6 % de croissance en un an et 2,7 % sur un mois, puis les <> avec une hausse de 1,3 % sur un mois et de 14,7 % en un an.

L’IHSI a dresse la liste des produits qui a le plus influence l’inflation globale en glissement annuel en septembre 2021. Dans le groupe alimentation, on retrouve le riz avec une progression moyenne de 21,8 %, les viandes (en moyenne 17,1 %), le lait en poudre (20,9 %), l’huile comestible (27,9 %), le citron (24,8 %), la banane (17,6 %), le pois (14,9 %) et le sucre (en moyenne 15,6 %). Dans la rubrique <>, le gaz propane (21,5 %) et le charbon de bois (17,8 %) sont les produits qui enregistrent les croissances de prix les plus importantes.

Rappelons que l’IPC compare, a travers le temps et l’espace, le cout d’un panier fixe de biens et services achetes par les menages. Ce panier representatif de la consommation des menages est communement appele <>. Pour mieux comprendre l’impact de la hausse des prix des groupes de depense sur l’IPC et le niveau de vie des consommateurs, il faut analyser leurs poids respectifs dans les depenses des menages. L’IHSI a procede en octobre 2018 a l’actualisation du panier de la menagere, des poids des groupes de depense ainsi que de la periode de reference de l’IPC qui est passee du mois d’aout 2004 a l’annee 2018-2019.

Les differents postes de depense

Les poids representent la part des depenses des menages consacree a chacun de ces groupes de depense. Ces depenses sont obtenues a partir des enquetes sur les depenses des menages. Par exemple, l’Enquete budget-consommation des menages permet a l’IHSI d’identifier les produits les plus consommes par les menages. Le panier le plus recent datant de 2018-2019 comprend 156 postes ou produits representatifs contre 140 produits dans la precedente structure de l’IPC datant de 2004. Ces 156 produits sont redistribues entre les douze divisions de la nomenclature internationale, communement appelees fonctions de consommation individuelle. Pour chacun des postes, une ou plusieurs varietes de biens ou services ont ete selectionnees afin de representer le poste au niveau du suivi regulier des prix effectue par l’IHSI.

Dans la plus recente mise a jour de l’IPC en octobre 2018, il y avait eu 350 varietes de produits, comparees aux 287 de l’ancienne structure de calcul. Puisque les habitudes de consommation evoluent avec le temps, le panier doit etre actualise regulierement. Des produits et/ou varietes entrent et d’autres sortent du panier. Mais la constitution du panier doit demeurer qualitativement la meme, conformement au concept de panier fixe de biens et services. On remplace alors les biens et/ou les services desuets par les substituts les plus proches disponibles sur le marche.

L’IPC base 100 en aout 2004 comptait huit groupes de depense contre 12 groupes pour l’indice base 100 en 2018-2019. Le groupe <> a ete scinde en deux pour donner naissance au groupe <>. De meme, le groupe <> a ete divise en trois groupes distincts: Loisirs, Enseignement et Restaurants.

Parmi les douze groupes de depense de l’IPC, la rubrique <> represente 48,52 % du total des depenses des menages en Haiti. Donc, quand les prix de ces produits augmentent, le bien-etre des consommateurs se trouve fortement degrade. Dans les pays pauvres, les menages accordent un pourcentage beaucoup plus eleve de leurs depenses a l’alimentation. Par exemple, au Canada en 2020, les menages consacraient 16,4 % de leurs depenses de consommation a l’alimentation, contrairement a pres de 50 % en Haiti. Le logement represente le poste de depense le plus important (29,8 %) pour les menages canadiens.

En Haiti, le deuxieme poste le plus important demeure <> qui represente 14,1 %, beaucoup plus que le transport (9,1 %). On retrouve ensuite les postes <> avec un poids de 5,64 %, puis les <> comptant pour 5,3 %, soit exactement le meme poids que les <>. Tous les autres groupes de depense disposent d’un poids inferieur a 4 %.

En resume, en 2018-2019, sur chaque 100 gourdes depensees par les menages a des fins de consommation en Haiti, 50 gourdes allaient a l’alimentation, 14 au logement, 9 au transport, 5 a l’ameublement et l’entretien, 7 a l’habillement et chaussures, 4 a l’enseignement, 2 a la sante, 2 aux frais de communication, 2 aux loisirs et restaurants et 5 aux autres biens et services.

Au fil du temps, les prix et les depenses a l’interieur des groupes de depenses augmentent de facon significative mais les poids des groupes de depense ne changent pas avec le meme rythme, ni forcement dans la meme direction. Par exemple, le poids du transport est passe de 13,7 % en 2004 a 9,1 % en 2018-2019, malgre une augmentation des couts des differents types de transports durant cette periode. Probablement, parce que les prix des autres postes ont augmente beaucoup plus vite. Plus le poids d’un groupe de depense est important, plus les variations des prix de ce groupe affectent l’IPC global et le bien-etre des menages. L’IHSI publie l’IPC et ses variations pour chacun des groupes de depense ci-dessus mentionnes.

L’IPC est aussi diffuse pour cinq grandes regions geographiques pour mieux explorer sa composante spatiale. Ce sont l’Aire metropolitaine, le Reste Ouest, le Nord, le Sud et la Region transversale. L’Aire metropolitaine de Port-au-Prince comprend Port-au-Prince, Delmas, Petion-Ville, Carrefour et Croix-des-Bouquets. Le Reste Ouest inclut les departements du Sud-Est et de l’Ouest, a l’exclusion de l’Aire metropolitaine de Port-au-Prince. Le Nord contient les departements du Nord, du Nord-Est et du Nord-Ouest alors que le Sud compte les departements du Sud, de la Grand-Anse et des Nippes. La Region transversale est composee des departements du Centre et de l’Artibonite.

L’IHSI publie aussi un IPC des produits locaux et un IPC des produits importes qui permet de mieux rendre compte de l’inflation importee. Le tout fournit un portrait complet du mouvement des prix sur tout le territoire national. Ces variations de prix affectent significativement le niveau de vie des menages haitiens qui n’en sont pas toujours conscients.

Thomas Lalime