Qui traite les patients souffrant de cancer du sein en Haiti ?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Marie, 56 ans, survivante du cancer du sein, a passe plus de 9 ans de sa vie a combattre le cancer du sein. ”J’avais constate une masse au niveau du sein quelque temps apres qu’une papaye m’est tombee sur le sein. Une biopsie de la masse fut realisee. Les resultats de la biopsie ont revele un cancer, a-t-elle explique sur les ondes de Magik9 au cours de l’emission Sante9. ”J’etais paniquee parce que je pensais que j’allais mourir. Puis j’ai decide de suivre un traitement propose au centre de l’IHI (Innovaniting Health Institute) qui est un centre de traitement pour les cancereux”. Le sein malade a ete enleve par chirurgie et Marie a beneficie de quatre seances de chimiotherapie. ”Ce fut une experience douloureuse pour moi parce que la chimiotherapie etait lourde. Je perdais mes cheveux, mes ongles et je n’arrivais plus a m’alimenter car je ne pouvais rien avaler”. Actuellement, Marie a termine son traitement et se sent beaucoup mieux. Elle a repris toutes ses activites et est completement fonctionnelle. Elle profite pour sensibiliser les jeunes femmes a pratiquer l’autopalpation des seins et a voir un medecin pour toute masse suspecte au niveau du sein. ”Avoir un cancer ne signifie pas la mort. Actuellement avec les progres de la science, les chances de survie au cancer du sein sont considerables, n’hesitez pas a vous faire depister”, encourage-t-elle.

En Haiti, il n’existe pas beaucoup de centres de traitement de cancer. Nous pouvons citer le Service d’oncologie de l’Hopital de Mirebalais (HUM), le centre IHI (Innovaniting Health Institute), l’Institut haitien de diagnostic oncologique (IHDO), le Centre de traitement de cancer et de chirurgie generale (C3G) situe au Cap-Haitien, le service d’oncologie de l’Hopital pediatrique Saint Damien Nos Petits Freres et Soeurs (NPFS). Par ailleurs, le service d’oncologie de l’Hopital general n’est plus fonctionnel depuis 2020.

Selon les estimations de GlOBOCAN 2020 de l’Agence internationale de recherche pour le cancer (IARC), entite de l’OMS, plus de 12 000 Haitiens seraient diagnostiques pour l’annee 2020 et plus de 9.000 seraient decedes la meme annee.

Dr Joseph Bernard Jr, medecin faisant la prise en charge des patients cancereux au niveau du centre IHI, etait invite a l’emission Sante9 le Mardi 22 Mars 2022. Au cours de cette emission, Dr Bernard a surtout mis l’accent sur la necessite de detecter precocement les lesions cancereuses chez les femmes. ”la plupart des patientes ont des masses de la grosseur d’un ballon de tennis ou de plus grandes dimensions. Elles arrivent certaines fois a un stade tres avance de la maladie. Le Centre IHI a recu pour la periode de 2015 a 2020, pres de 3.000 cas de cancer, dont celui du sein qui est diagnostique le plus (45%). Plusieurs facteurs contribuent au developpement du cancer du sein. Selon le Dr Bernard, pour le cancer du sein, l’obesite est un facteur de risque important. Ensuite on retrouve l’alcool, l’usage abusif de cigarettes, la pollution, l’exposition aux produits toxiques, les contraceptifs oraux, l’age des menarches et de la menopause ainsi que les facteurs hereditaires.

Il existe plusieurs stades dans le developpement du cancer du sein. Chacun de ces stades correspond a un type de traitement. Par ailleurs, toujours selon le Dr Bernard, pres de 80% des femmes atteintes de cancer du sein ont plus de 40 ans. Les cas de cancer chez les jeunes de 25 ans sont rares. Neanmoins, les cas retrouves chez les femmes de moins de 40 ans sont plus agressifs et evoluent plus rapidement. Le refus d’acceptation du cancer du sein est l’une des causes de retard du traitement de la maladie. A ce niveau, il est important qu’une prise en charge psychologique soit realisee afin de mieux accepter le traitement et vaincre le deni.

Au niveau de l’IHI, poursuit Dr Bernard, nous offrons la chimiotherapie et la chirurgie comme traitement pour nos patients atteints de cancer du sein. Les autres methodes de traitement sont trop lourdes et trop couteuses. Les patients necessitant la radiotherapie devront se rendre soit a Cuba soit en Republique dominicaine.

Le cancer du sein est un probleme de sante publique vu le nombre important de patients atteints de cancer chaque annee en Haiti. La radiotherapie (non disponible en Haiti) est un traitement essentiel dans la prise en charge vu qu’elle empeche la recidive dans beaucoup de situations. Mais la sensibilisation devrait surtout porter sur l’autopalpation des seins afin de detecter les masses plus precocement et augmenter ainsi les chances de remission complete apres traitement.