Recapitalisation du grand Sud : Il y a <>

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’?conomiste Kesner Pharel, qui r?agissait sur les m?canismes qui devraient aider ? la recapitalisation du tissu productif de la p?ninsule Sud apr?s le tremblement de terre du 14 ao?t, dit constater un manque d’int?r?t du secteur priv? dans le processus de rel?vement ?conomique des d?partements affect?s par le s?isme. <>, a tanc? l’?conomiste, qui n’arrive pas ? comprendre que le secteur des affaires ne soit pas repr?sent? ? une rencontre o? on discute d’argent pour des projets de d?veloppement.

Faute de moyens mis en place pour sa concr?tisation, le PDNA est un ?chec, selon Kesner Pharel. <>, a d?clar? le PDG du groupe Croissance qui croit que l’alternative dans le Sud est de voir comment d?velopper un nouveau leadership de jeunes micro, moyennes et petites entreprises pour penser ? l’avenir. <>, a-t-il pr?cis?.

<>, s’est demand? l’?conomiste.

Kesner Pharel a d?nonc? le manque de bienveillance des acteurs ?conomiques locaux sur les m?canismes de rel?vement ?conomique. Selon lui, le secteur des affaires dans la r?gion a l’imp?rieuse obligation de s’organiser au niveau des entreprises pour atteindre un niveau plus ?lev? lui permettant de participer ? des projets de d?veloppement d’envergure. <>, croit Kesner Pharel.

L’?conomiste a d?plor? au passage, le fait que le plan de rel?vement int?gr? de la p?ninsule Sud n’ait jamais ?t? jamais pr?sent? sur le terrain, ce qui peut ?tre une pierre d’achoppement au processus de recapitalisation. L’?conomiste le voit comme <>. M. Pharel pense que l’?tat central n’est pas la meilleure option en mati?re d’ex?cution.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.