Rentr?e judiciaire : la F?d?ration des barreaux d’Ha?ti rejette la convocation du gouvernement

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Jour-J moins 3 de la rentr?e judiciaire, le gouvernement ha?tien n’a pas pu r?unir avec les membres de la basoche pour discuter de la r?ouverture des tribunaux. La tentative de discuter sur cette rentr?e par visioconf?rence a ?t? ?chou?e. Le Conseil d’administration de la F?d?ration des barreaux d’Ha?ti juge la faiblesse de la d?marche enclench?e par le PM Henry via son chef de cabinet.

La FBH se dit ?tonn?e d’avoir pris connaissance de la correspondance qui comporte une sorte de convocation pour une visioconf?rence fix?e pour ce vendredi 30 septembre ? l’effet de discuter de la r?ouverture des tribunaux.

Dans cette correspondance responsive, la FBH s’interroge sur la r?ouverture en ?tablissant une longue liste de pr?occupations. <>, se questionne la FBH dans sa correspondance adress?e au Premier ministre Ariel Henry. Le Conseil d’administration de la F?d?ration des barreaux d’Ha?ti en profite pour rappeler au chef du gouvernement que la Cour de cassation de la R?publique, institution appel?e ? proc?der ? la r?ouverture solennelle, n’est plus ? m?me de se r?unir en audience, faute de pr?sident, faute de magistrats.

La FBH n’a pas manqu? l’occasion de faire une piq?re de rappel au Premier ministre Ariel Henry qui, dit-elle, n’avait pas daign? accorder un nouveau local au palais de Justice de la plus grande juridiction du pays, pris d’assaut par des gangs arm?s depuis plus de quatre mois.

<>, poursuit la F?d?ration dans sa correspondance de rappel au gouvernement qui avait assur? dans les tribunes de l’ONU que la situation est sous contr?le.

<>, questionne la F?d?ration des barreaux d’Ha?ti.

<>, se demande, plus loin, la FBH.

<>, se pr?occupe la basoche, critiquant une apparence de contr?le de la part du gouvernement, comme si <>.

Tout en indexant les actions arbitraires et ill?gales des commissaires du gouvernement de plusieurs juridictions dont les Cayes, Saint-Marc et Cap-Ha?tien, sans aucune r?ponse du minist?re de la Justice, d?non?ant l’incarc?ration de leur secr?taire g?n?ral, la F?d?ration des barreaux d’Ha?ti dit constater que les conditions ne sont pas r?unies pour organiser une c?r?monie de rentr?e judiciaire. <>, conclut la correspondance achemin?e au chef de la Primature.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.