Restaurer la s?curit? en Ha?ti : la diaspora s’y int?resse

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pour que r?gne la paix des rues, l’ordre et la stabilit? en Ha?ti, l’ancien d?put? de P?tion-Ville estime qu’il faut d’abord <>, a affirm? Jerry Tardieu.

Selon l’ex-parlementaire pendant ces 30 derni?res ann?es en Ha?ti, il s’est d?velopp? des relations de type collusoire entre les politiciens et des ?l?ments mafieux. <>.

Jerry Tardieu croit ensuite qu’il faut une structure de r?flexion sur la s?curit? nationale. <>, a-t-il pr?cis?, soulignant au passage que le Conseil sup?rieur de la police nationale n’est pas efficace.

Pour l’ancien d?put?, il faut mettre sur pied des forces de s?curit? publique (arm?e et police) ?quip?es, entra?n?es et motiv?es pour donner des r?sultats. <>, a exhort? Jerry Tardieu.

Il plaide pour la cohabitation de la PNH et de l’arm?e. <>, a-t-il soutenu.

Jerry Tardieu pense qu’il faut une collaboration exemplaire entre la police et la justice. <>.

S’agissant de la crise politique, M. Tardieu appelle ? <>, a-t-il dit.

Guy Bocicaut, le coordonnateur du mouvement <> ? Connecticut qui a organis? l’activit?, a invit? les Ha?tiens de partout ? oeuvrer pour mettre le pays sur une nouvelle voie. <>, a-t-il fait savoir.

Il a appel? les Ha?tiens de la diaspora ? se regrouper dans leur communaut? aux Etats-Unis pour, a-t-il ajout?, r?fl?chir sur comment sauver le pays. Si les choses ne changent, M. Bocicaut estime que c’est d’abord la faute des Ha?tiens.

Carlo Balthazar vit aux ?tats-Unis depuis 21 ans, il ?volue dans le domaine de la sant?. Pour lui, la situation s?curitaire du pays est terrible. <>, a-t-il tanc?.

<>, a indiqu? au Nouvelliste Carlo Balthazar ? l’issue de la conf?rence.

Pour le Dr Flor?nal Joseph, professeur d’universit? ? New York, si la diaspora participe dans la vie ?conomique d’Ha?ti, elle peut aussi contribuer ? r?soudre le probl?me de l’ins?curit? du pays. Il a critiqu? vivement certains individus de la diaspora qui font le commerce d’armes et de munitions avec des groupes arm?s en Ha?ti. Selon lui, les membres de la diaspora doivent d?noncer ceux qui font ce genre de trafic.

R?sidant aux Etats-Unis depuis 35 ans, R?ginald Sim?on est enseignant et le propri?taire de la station de radio Fiert? ha?tienne ?mettant depuis New York, pour eux, la crise politique et s?curitaire en Ha?ti a une solution. <>, a-t-il conseill?.