Retour grandiose pour <>

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Dans une Big Apple ou la communaute haitienne ne sort que tard dans la nuit, quelle fut notre surprise de constater la longue ligne d’attente devant Amazura des 11 h p.m. Un sentiment qui allait s’intensifier une fois la porte d’entree passee. Deja, il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin dans la salle. Aucun doute, le public avait soif de <>. Pour la premiere edition post covid de l’evenement, les organisateurs ont voulu non seulement encourager les interesses a se deplacer tot en organisant un tirage aux primes allechantes, mais ils ont egalement offert un tremplin aux jeunes talents. En effet, la premiere partie du show fut assuree par la jeune formation musicale Kash et la chanteuse Tadia. Les deux se sont efforces de bien remplir leur mission qui etait de chauffer le public. Deja dans le divertissement mood, ce dernier fut tres receptif.

Sous la houlette de Carel Pedre et de Tico Armand comme MC, ainsi que des differents Dj engages pour l’occasion, l’assistance n’a pas du tout eu le temps de s’ennuyer. Il fut possible de profiter des intermedes et non de les subir comme c’est trop souvent le cas. Dans son ensemble, le duo d’animation a tres bien joue son role. Cependant, Tico Armand a certaines fois trop crie, forcant des reactions ca et la alors que le public lui etait deja acquis.

Des grosses pointures qui composaient l’affiche de cette 15e edition de <>, Roody Roodboy est le premier a s’etre produit. Allons dire que l’interprete de <> a ete egal a lui-meme et les centaines de fetards rassembles n’en attendaient pas moins. Entre choregraphies sur un medley de ces chansons les plus populaires, une animation dynamique et une connexion etroite avec le public, le papa de Roodensley a eleve la barre tres haut pour les performers qui allaient lui succeder.

La dame Ross a ensuite pris possession de la scene. Vu la maniere dont Phyllisia a fait sienne le stage de Amazura, nous ne sommes pas sure que le terme possession soit le plus approprie. Il serait peut-etre mieux de dire qu’elle a tout casse. Tout simplement. Energique et sure d’elle, la voix de <> a use de tous ses atouts pour conquerir l’assistance. Sa voix, sa dexterite au piano, sa capacite d’animation, ses pas de danse, le tout a produit un cocktail explosif dont les spectateurs ne pouvaient qu’etre satisfaits. Elle a ouvert son show avec le titre <>, les titres <>, <> ont entre autres ete interpretes.

La soiree s’est poursuivie avec le groupe Enposib. Medjy et ses compagnons ont prepare une interessante introduction avec des danseurs habilles a la Michael Jackson, sur la chanson <>. Point besoin de rappeler le carton de leur dernier album. Il leur suffisait donc de lancer les premieres notes d’une chanson pour que l’assistance la reprenne en choeur. Cependant, le groupe sait mieux offrir. L’interpretation de la chanson Boko etait proche d’une catastrophe. Nico doit vraiment soigner ses prestations. Il a donne dos au public pendant une bonne partie de la chanson. Il a eu un souci avec un ecouteur ou autre, cela a derange sa presence sur scene et sa connexion avec le public. Heureusement que ce dernier etait a fond dans l’ambiance. Evidemment, la chanteuse Phyllisia a rejoint le groupe sur la chanson <>, le moins que nous pouvons dire, c’est que la magie opere toujours autant avec ce morceau.

La nuit des jeunes a ete remplie de surprises. Avec Trouble Boy, artiste ne figurant pas sur le line-up, et les artistes antillais Mr Killa et Hoodcelebrity, Jazz Enterprise a bien gate son public. Trouble Boy a decoiffe le public quoique ce dernier ne fut pas trop receptif au debut de sa prestation. La voix de PNPPY a su user de son talent et de ses tubes pour ramener l’assistance a sa cause. Resultat, avant qu’il ne laisse le stage, la foule amassee devant lui chantait ses titres a tue-tete. Il allait revenir un peu plus tard au cours de la soiree pour chanter le titre <> grave sur le dernier album du groupe Harmonik. En ce qui concerne les artistes antillais Mr Killa et HoodCelebrety, ils ont delivre des performances satisfaisantes en moins de 30 minutes.

La formation musicale Harmonik est arrivee sur scene vers 2 h 45 a.m. Les poulains de Roodney Noel etaient vetus de vestons rose pour l’occasion. Revenu de sa convalescence, Sanders est apparu au top de sa forme. La bande a Nickenson Prud’Homme a choisi de participer a cette 15e edition de <> avec les titres <>, <> et <>, entre autres. Le groupe a eu deux artistes invites a les accompagner a Amazura. Trouble Boy et Anie Alerte sur le titre <>. Energique comme elle seule, Anie Alerte a envoye de la voix dans son tailleur bleu-vert. Madame a juste assure. Tiens, tiens, pourquoi n’a -t-elle pas eu son show personnalise comme les autres ?

Il est 3 h 40 lorsque Kai monte sur la scene. Les portes du Amazura sont ouvertes depuis au moins 30 minutes et le public a commence a vider la salle. Cependant, une quantite significative est restee voir Richard Cave et ses pairs. Ils n’ont d’ailleurs pas eu grand effort a deployer pour amuser l’assistance qui connait par coeur les chansons du disque <>. Richard Cave est definitivement passe maitre dans l’animation. 20 minutes de show n’etaient visiblement pas assez pour les fetards qui voulaient, malgre les lumieres allumees, continuer la fete.

L’edition 2022 de <> etait lit. Il faudra neanmoins gerer la disposition du materiel electronique la prochaine fois. Roody Roodboy a failli s’ecraser contre un objet place au milieu de la scene. Phyllisia Ross a use de beaucoup de prudence afin d’eviter ce meme objet genant. Aussi, le son a donne du fil a retordre a certaines reprises, minime, mais quand meme. Sinon vivement la prochaine edition !