?ric Jean Baptiste inhum? ce lundi 14 novembre

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Un vent de d?solation souffle ce lundi dans l’enceinte de l’?glise Saint-Pierre de P?tion-Ville qui accueille des hommes politiques, amis, proches et membres de la famille d’?ric Jean Baptiste pour un ultime adieu. La tristesse est palpable sur le visage de plus d’un. Le bicolore enveloppe le cercueil. Des cris pour exprimer la col?re, des cris dans l’?glise pour exiger justice pour ?ric Jean Baptiste qui a consacr? une bonne partie de sa vie dans des oeuvres caritatives en Ha?ti.

“La politique a emport? ?ric. Justice pour ?ric Jean Baptiste et toutes les personnes assassin?es”, a lanc? une dame, agit?e dans l’?glise. Un refrain repris par les filles et fils de l’homme d’affaires qui ont gravi l’estrade pour rendre hommage ? leur p?re brutalement assassin? par des bandits arm?s qui s?ment le deuil dans les familles ha?tiennes.

“Les vagues de l’ins?curit? et de l’injustice affectent toutes les couches sociales”, a retenu le pr?lat Yvelt C?lestin Monfort, c?l?brant principal de la c?r?monie fun?bre. ” Nous Ha?tiens, nous devons nous impliquer pour le respect du droit, de la justice, de la vie, de la dignit? humaine”, a enjoint le pr?tre. “Nous avons le devoir et la responsabilit? de travailler pour une nouvelle Ha?ti. Il nous faut partir de l’?ducation”, croit le pr?lat. Pour la reconstruction d’une nouvelle Ha?ti, il nous faut un projet ? long terme qui tient compte des potentialit?s et l’engagement des fils et filles de la nation, a appel? le pr?lat Monfort.

Olivier Jean Baptiste, la voix tremblotante, remercie l’?quipe qui l’a accompagn? pour enlever le cadavre de son p?re. “Vous avez risqu? vos vies avec moi”, a-t-il dit comme signe de reconnaissance. Pour rendre un hommage m?rit? ? son p?re, Olivier Jean Baptiste dit entendre poursuivre tous ses projets. Il dit se rappeler les mots de sagesse de son p?re quand il lui a demand? pourquoi il continue de vivre en Ha?ti en d?pit de sa fortune. Une fa?on de d?montrer l’amour et l’attachement de son feu p?re envers Ha?ti.

“Mon p?re m’a toujours appris que la r?ussite ne se r?sume pas ? l’argent ou ? avoir une voiture. La r?ussite c’est quand on a permis ? un autre de r?ussir”, se souvient Olivier Jean Baptiste, estimant que son p?re avait r?ussi car il a permis ? beaucoup de gens de trouver ? manger. “Il ch?rissait Ha?ti. Il est mort pour Ha?ti”, a-t-il laiss? entendre.

?ric Jean Baptiste, mort ? 52 ans, a investi dans tellement de choses, son fils cadet, Guitembert Jean Baptiste a vent? le parcours de son p?re, qui a cr?? sa premi?re entreprise ? l’?ge de 20 ans “P?re ?ternel Loto”. “?ric Jean Baptiste a particip? dans la promotion de la culture ha?tienne. Il avait lanc? la campagne de sensibilisation contre le covid-19. Il avait lanc? en 2012 le concours “Drapo se fy?te’m”. Il avait accompli tout un tas d’oeuvres caritatives passant par des bourses d’?tudes, sponsorisation d’auteurs ha?tiens, financement de place publique ? Port-Salut, etc”, a not? son fils dans la lecture de sa biographie.

Plusieurs personnages, dont Clarens Renois, l’ex-senateur Jean Renel S?natus, l’?conomiste Fritz Alphonse Jean, Serge Pierre-Louis, l’ex-s?nateur Youri Latortue, Chavannes Jeune, Abel Descollines, le journaliste Jean Monard M?tellus, l’ancien d?put? Antoine A. Rodon Bien-Aim? et Liliane Pierre-Paul ont pay? de leur pr?sence ? la c?r?monie. Le Premier ministre Ariel Henry a ?t? hu? en quittant l’?glise apr?s avoir salu? la famille de la victime. Mme Mirlande Hyppolite Manigat, qui avait c?d? la direction du RDNP, quant ? elle, au d?funt a ?t? au premier rang.

? la veille des fun?railles, un vibrant hommage avait ?t? rendu au secr?taire g?n?ral du Rassemblement des d?mocrates nationaux progressistes (RDNP).

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.