Saint-Marc: des structures politiques exigent la d?mission d’Ariel Henry

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les structures r?gionales des partis politiques Pitit Dessalines et LAKAY ont investi les rues transversales de la ville et la route nationale num?ro 1, ce mercredi 7 septembre 2022, pour r?clamer le d?part de l’?quipe au pouvoir qui, selon les leaders locaux, se montre <>.

Mobilisant pr?s d’un millier de personnes, tr?s hostiles envers l’ex?cutif et le secteur priv? des affaires, la manifestation, qui s’annon?ait tumultueuse, a paralys? la ville, contraignant les entreprises commerciales ? ch?mer. Elle aurait pu provoquer des casses et des altercations, n’?tait-ce le professionnalisme de la Police nationale d’Ha?ti.

Le coordonnateur communal du parti politique Pitit Dessalines, principal chef de file du mouvement protestataire, le doctorant Jean Micado Mer?s, d?clinant <>, s’est prononc? contre <>.

Pour Me Germain Louis, coordonnateur de l’Organisation des citoyens cons?quents pour la lib?ration de l’Artibonite, OCCLA, <>.

Apportant son plein soutien ? l’initiative des hommes politiques de la m?tropole du Bas-Artibonite, le m?decin v?t?rinaire Jules C?noble, pr?sident de la Solidarit? des organisations militantes des 19 communes de l’Artibonite, S.O.M 19 – CA, invite les titulaires des diff?rents minist?res de l’actuel gouvernement ? <>.

Les manifestants, anim?s et motiv?s m?lodieusement par les musiciens de la bande racine Fann beton, exprimaient leurs indignations et leurs frustrations sur tout le parcours, tentant d’obstruer la voie publique au moyen de pierres, de branches d’arbres, de carcasses de v?hicules, entre autres. Les forces de l’ordre ont ?t? efficacement vigilantes.

Il importe de signaler que des dizaines de moto-taxis ont accompagn? la foule jusqu’au discours final du leader de Force r?elle de l’Artibonite, Anuel Fortun? qui, profitant de la circonstance, dit <>. Une deuxi?me journ?e de protestation est pr?vue pour demain, tandis que la tension monte, de plus en plus, dans la ville.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.