Salvador: Nayib Bukele réélu à plus de 85% des voix, son parti remporte 58 des 60 sièges à l’Assemblée

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Salvador: le président sortant, Nayib Bukele, a affirmé avoir remporté l’élection présidentielle dès le premier tour.

Le président sortant du Salvador, Nayib Bukele, a proclamé sa victoire pour un second mandat. Le chef de l’Etat a affirmé avoir remporté l’élection présidentielle dès le premier tour avec plus de 85% des voix. Il a aussi indiqué que son parti Nuevas ideas remporte au moins 58 des 60 sièges à l’Assemblée, ce qu’il a qualifié de record.

Très populaire pour sa lutte acharnée contre les gangs de son pays, Nayib Bukele était donné favori avant les élections. “D’après nos calculs, nous avons remporté l’élection présidentielle avec plus de 85 % des voix”, a écrit le président Nayib Bukele sur son compte X.

Agé de 42 ans, le jeune président est à la tête du pays depuis 2019. Dans son message sur X, il a aussi ajouté que son parti Nuevas ideas “remporte au moins 58 des 60 sièges à l’Assemblée, ce qui constitue selon lui “un record dans toute l’histoire démocratique du monde entier”.

Par ailleurs, l’institut CID-Gallup qui a réalisé un sondage à la sortie des urnes donnait comme vainqueur Nayib Bukele avec 87% des voix. La structure avait aussi souligné n’avoir jamais constaté un si grand écart lors d’une élection.

Plusieurs citoyens ont déjà commencé à fêter cette victoire au Salvador. Des feux d’artifice ont été tirés dans le ciel, accompagnés des messages de victoire. Le président Nayib Bukele donne rendez-vous à ses partisans devant le palais national pour célébrer cette victoire dès le premier tour.

Nayib Bukele a eu le soutien de son peuple pour sa lutte contre les gangs. Depuis son accession au pouvoir, le jeune dirigeant donne de la priorité aux interventions de la police et de l’armée qui chassent les bandes criminelles. D’après l’ONG Armed Conflict Location and Event Data Project (Acled), le régime de Bukele a envoyé en prison quelque 75 000 personnes, environ 7000 d’entre elles, injustement détenues, ont été libérées. Les meurtres imputables aux maras, les gangs locaux, sont passés de plus de 800 en 2019 à 57 l’année dernière.

“Le Salvador était atteint de métastases mais on a pratiqué une chirurgie, en ce moment nous sommes en phase de traitement mais nous allons nous en sortir en bonne santé, sans le cancer des gangs (…) Il nous reste à nous remettre et récupérer”, avait déclaré récemment Nayib Bukele lors d’une conférence de presse.

Depuis sa prise de pouvoir, le taux d’homicide a complètement baissé. Les chiffres publiés par son gouvernement plaident pour lui. Le taux d’homicide a été réduit à 2,4 pour 100 000 habitants en 2023, contre 87 pour 100 000 en 2019.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce lundi 5 Fevrier 2024