<>, selon Ariel Henry

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a pr?venu le Premier ministre Ariel Henry dans la lettre de cadrage du budget 2022-2023. <>, a ajout? Ariel Henry avant d’?voquer les projections. <>, a tabl? Ariel Henry, qui a soulign? que <>.

La strat?gie retenue pour le budget 2022-2023 consiste ? se concentrer sur l’essentiel afin d’optimiser l’utilisation des ressources et ?viter le saupoudrage. Pour ce faire, nous devons am?liorer les performances dans la mobilisation des ressources domestiques et la qualit? des d?penses publiques de mani?re substantielle >>.

Priorit?s dans l’allocation des cr?dits budg?taires

Au niveau de chaque institution publique, nous devons nous focaliser sur les actions susceptibles d’engendrer des r?sultats rapides et tangibles dans chacun des domaines prioritaires. Les cr?dits budg?taires doivent ?tre affect?s essentiellement aux actions suivantes : l’organisation de la consultation populaire et les ?lections pour renouveler le personnel politique ; l’impl?mentation des programmes sociaux du gouvernement, notamment la PNPPS, afin de mitiger les effets de l’inflation sur les plus pauvres, combattre l’ins?curit? alimentaire, et ainsi cr?er les conditions de mise en oeuvre de certaines r?formes n?cessaires ; une intervention dans le financement des campagnes agricoles pour mitiger la hausse anticip?e de l’inflation. La mise en oeuvre du Plan de rel?vement int?gr? de la p?ninsule du Sud (PRIPS) apr?s le tremblement de terre du 14 ao?t 2021 ; la lutte contre la contrebande, le financement du terrorisme et le blanchiment des avoirs ; l’extension du programme de d?part volontaire ? la retraite afin non seulement de moderniser et rajeunir la fonction publique, mais ?galement de contenir les d?penses de traitements et salaires qui p?sent lourdement sur le budget ; la dotation de l’administration publique d’un cadre global r?nov? int?grant la r?vision des lois organiques des minist?res et des organismes d?concentr?s et autonomes pour am?liorer les services publics et mieux r?pondre aux besoins de la population ; la prise en compte de la dimension genre ; la lutte contre la traite des personnes >>, a d?taill? la lettre de cadrage du PM Henry aux ordonnateurs. Le chef du gouvernement a soulign? que <>.

Des objectifs chiffr?s

Ainsi la politique budg?taire visera : un plafond du d?ficit budg?taire de 2.3% du PIB en 2022-2023 et 2.6% en moyenne ; l’extension de l’accessibilit?, ? partir de l’exercice fiscal 2022-2023, des bons du Tr?sor aux m?nages afin d’avoir un meilleur dynamisme de ce march? ; une r?duction des subventions aux produits p?troliers de 15.7% en 2023 et, ? terme, leur ?limination ; la maitrise des d?penses non essentielles afin de d?gager un espace budg?taire pour des d?penses sociales plus importantes, notamment la PNPPS ; une augmentation des d?penses en capital, notamment dans les infrastructures ; des allocations budg?taires significatives au profit des forces de l’ordre pour le r?tablissement du climat s?curitaire.

Le gouvernement a fait le choix d’inscrire la gestion budg?taire dans le cadre pluriannuel ? partir de l’exercice fiscal 2022-2023, en application de la loi du 4 mai 2016 rempla?ant le D?cret du 16 f?vrier 2005 sur le processus d’?laboration et d’ex?cution des lois de finances (LEELF). Ainsi, les grandes lignes de la politique budg?taire 2022-2023 de cette lettre de cadrage ont ?t? ?labor?es dans la perspective d’un budget programme pluriannuel, a ?crit Ariel Henry.

La publication du budget sera accompagn?e d’un Cadre budg?taire ? moyen terme (CBMT) pour les exercices fiscaux 2022-2023, 2023-2024 et 2024-2025, a indiqu? Ariel Henry. <>.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.