Seul un consensus est envisageable pour résoudre la crise, estime Danio Siriack de l’OPL

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Le Coordonateur à la Communication de l’Organisation du Peuple en Lutte, Danio Siriack estime que seul un consensus peut résoudre la crise en Haïti.

Lors d’une entrevue accordée à Juno7, le Coordonateur à la communication de l’OPL dénonce les dialogues à n’en plus finir qui engagés dans notre société, un comportement qui explique que des acteurs haïtiens s’engagent dans cette initiative en vue de se distraire, sans avoir l’idée de mettre la société sur la bonne voie.

“Dans le cadre des discussions que nous avons depuis un certain temps avec le Premier ministre Ariel Henry, nous nous exprimons très clairement en lui faisant savoir que la situation actuelle du pays ne nécessite pas des réunions nulles et non avenues mais des échanges en vue de trouver une formule pour résoudre la crise” a déclaré M. Siriack qui souligne qu’il y a une forte possibilité de trouver un consensus minimal avec le gouvernement en élargissant le Haut Conseil de la Transition avec un ajout de deux autres personnes et de redéfinir la mission de ce conseil.

Danio Siriack poursuit pour souligner que ce concensus dans lequel s’engage l’Organisation du Peuple en Lutte devrait faciliter la mise en place d’un gouvernement le plus vite que possible visant à accomplir les missions régaliennes de l’État.

Concernant la venue d’une délégation de la CARICOM en Haïti pour rencontrer les protagonistes haïtiens, le responsable de Communication de l’OPL croit que la CARICOM prouve déjà son incapacité à résoudre la crise politique en Haïti. De ce fait, Danio Siriack croit qu’il revient aux patriotes haïtiens de trouver un terrain d’entente en vue de discutter d’une formule visant à résoudre cette crise.

Ce mercredi 18 octobre au Premier sommet Canada-Caricom, les dirigeants ont discuté de la crise politique et humanitaire en Haïti, dans l’espoir de mettre fin à la violence des gangs criminels, qui menace de se propager dans la région. Ils doivent participer ce jeudi 19 octobre dans la matinée à une table ronde sur le commerce et l’investissement, avant une conférence de presse de clôture dans l’après-midi.

A lire aussi :

Nesmy Manigat plaide pour des cantines scolaires de notre terroir