Six presumes bandits arretes au Cap-Haitien

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La police a procede, vendredi 26 novembre 2021, a l’arrestation de six presumes bandits au centre-ville du Cap-Haitien. Jean Dieulisma, 37 ans; Cadet Willy, 31 ans; Damus Jean Jonel, 46 ans; Jean-Louis Joanem Gerson, 41 ans; Joseph Mackenson, 27 ans; Oscar Laguerre, 47 ans ont ete mis aux arrets a la suite d’une operation policiere dans une succursale de la Unibank a la rue 18 A. Deux d’entre eux y ont ete arretes.

La directrice de la succursale s’est empressee d’informer <> contrairement aux informations relatant <>.

Linda Jean Pierre a precise que les presumes bandits se trouvaient effectivement a l’interieur de la banque au moment de leur arrestation.

Quatre autres suspects ont ete mis aux arrets a proximite de ladite succursale.

Une source policiere a indique au journal que les deux suspects arretes a l’interieur de la banque devaient alerter leurs complices de l’exterieur, qui, a leur tour, braqueraient les clients ayant retire de fortes sommes d’argent de ladite banque.

<>, a indique vendredi soir le directeur departemental de la Police nationale d’Haiti (PNH), Frantz Mathurin.

<>, a-t-il poursuivi.

Selon le responsable, plusieurs des presumes bandits sont des recidivistes.

Le DDN de la PNH a cite les cas de Damus Jean Jonel qui a ete deja arrete en trois occasions,

de Jean Louis Joamene Gerson, arrete en 2017 et 2019 avec Damus.

La police a retrouve deux pistolets a l’interieur des deux vehicules pilotes par les presumes bandits.

Au moins un des vehicules serait implique dans l’assassinat du cure de la paroisse de Robillard, le reverend pere Andre Sylvestre, le 6 septembre dernier, apres une transaction dans une banque commerciale.

La plupart des presumes bandits ne sont pas originaires du Cap-Haitien.

<>, a indique notre source policiere.

Massees aux alentours de la succursale de la Unibank, des dizaines de curieux ont chaudement applaudi les policiers en exercice tout en leur demandant de leur livrer les presumes bandits, parce que, selon eux, <>, scandaient les manifestants.