Sommet des Am?riques : la d?mocratie a recul? en Ha?ti, reconna?t Ariel Henry

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Ariel Henry a profit? des quelques minutes qui lui ont ?t? attribu?es ? la tribune du 9e Sommet des Am?riques, ce vendredi, pour dresser le portrait de la crise ha?tienne. <>, a d?clar? le chef du gouvernement ha?tien ? l’assistance compos?e d’officiels de pays du continent am?ricain. Par leurs actions criminelles, a ajout? Ariel Henry, les bandits sont parvenus ? emp?cher la libre circulation des personnes et des biens.

L’une des grandes victimes d’un tel climat est la p?ninsule du Sud durement frapp?e par un tremblement de terre le 14 ao?t 2021. <>, a fait savoir Ariel Henry sans annoncer de mesures pour reprendre le contr?le de la situation.

Ha?ti ne fait pas face qu’au fl?au de l’ins?curit?. Ariel Henry a aussi fait le triste constat du recul de la d?mocratie dans le pays. <>, a-t-il reconnu. <>, a-t-il encha?n?. Pour souligner la gravit? de la situation, Ariel Henry a rappel? que le pr?sident Jovenel Mo?se a ?t? assassin? il y a quasiment un an. <>, a-t-il soulign?. Le Premier ministre s’est toutefois gard? d’?voquer le fonctionnement al?atoire du syst?me judiciaire.

Les cons?quences d’une telle situation sont multiples et graves. Ariel Henry en a cit? quelques-unes dans son intervention. Il s’agit entre autres d’un ralentissement des activit?s ?conomiques, d’une inflation import?e, de la fuite massive des jeunes et des cadres vers d’autres pays de la r?gion et une difficult? ? envisager l’organisation rapide des ?lections et la transmission du pouvoir ? des ?lus. <>, a fait remarquer Ariel Henry.

A c?t? de la fuite massive des jeunes et des cadres du pays, le Premier ministre ha?tien a pr?sent? l’immigration ill?gale de nos compatriotes un peu partout sur le continent comme une autre cons?quence de la crise. Si le ph?nom?ne, a-t-il pr?cis?, affectait quelques pays limitrophes dans le pass?, il s’?tend maintenant ? presque tous les pays du continent. <>, a-t-il poursuivi. Il a par ailleurs indiqu? que les autorit?s ha?tiennes acceptent toujours de coop?rer avec les pays de la r?gion qui veulent rapatrier les migrants ill?gaux ha?tiens. <>, a-t-il conseill? comme un aveu d’impuissance.

En d?pit de la d?gradation des conditions de vie en Ha?ti, les pays de la r?gion sont sans piti? pour les ill?gaux ha?tiens qui d?barquent sur leurs c?tes. Une politique que le Premier ministre Ariel Henry d?sapprouve sans le dire clairement. <>, a-t-il conseill?. Ajoutant : <>.

Comme solutions ? ces probl?mes qui n’affectent pas qu’Ha?ti, Ariel Henry exige des investissements massifs cr?ateurs d’emplois stables en vue d’offrir aux candidats ? l’immigration ill?gale des opportunit?s et des raisons d’esp?rer un avenir meilleur.

Ariel Henry en a profit? pour r?v?ler qu’il est ? la t?te d’un gouvernement de consensus issu d’un accord politique entre des forces politiques et antagoniques et des secteurs de la soci?t? civile. <>, a-t-il r?v?l?.

Des promesses et des fausses promesses

Parall?lement ? son intervention ? la tribune du Sommet, le Premier ministre Ariel Henry a eu des rencontres bilat?rales o? il a ?voqu? la situation du pays. Selon la Primature, une rencontre s’est tenue entre le Premier ministre Ariel Henry et le pr?sident dominicain Luis Abinader, le jeudi 9 juin. <>, a fait savoir la note.

Le pr?sident Luis Abinader, poursuit la note, a annonc? que son pays est pr?t ? apporter une assistance technique au gouvernement ha?tien, dans les domaines de la formation, de la technologie et de l’intelligence. La Primature a par ailleurs pr?cis? que Le Premier ministre Ariel Henry et le Pr?sident Luis Abinader ont convenu de r?gulariser la situation des immigrants et des travailleurs ha?tiens en R?publique Dominicaine, en les dotant de documents d’identification, et en redynamisant la Commission mixte ha?tiano-dominicaine.

Le gouvernement dominicain, dans une note rendue publique, conteste les informations publi?es par le gouvernement ha?tien sur la rencontre. <>, lit-on dans cette note publi?e sur le site de la pr?sidence.

<>, a soutenu le pr?sident Luis Abinader sur la question des immigrants ha?tiens.

Concernant la candidature d’Ha?ti ? l’OPS, le pr?sident dominicain, selon la note, a indiqu? qu’il ne pouvait pas s’engager ? soutenir la candidature du Dr Florence Duperval Guillaume ?tant donn? que le Panama est aussi dans la course.

Parall?lement ? la note, le pr?sident Luis Abinader, dans son intervention au Sommet ce vendredi, a r?it?r? son cri d’alarme en faveur d’Ha?ti ? la communaut? internationale.

Si le gouvernement dominicain dit n’avoir fait aucune promesse au gouvernement ha?tien, Ariel Henry partira cependant de Los Angeles avec des promesses d’assistance de la BID pour combattre l’ins?curit?, l’ins?curit? alimentaire et les probl?mes migratoires. Le secr?taire g?n?ral de l’OEA, Luis Almagro, a, quant ? lui, selon la Primature, promis de continuer ? sensibiliser les chefs d’Etat et de gouvernement de la r?gion en vue d’amplifier leur soutien ? Ha?ti dans sa lutte contre les gangs arm?s, le trafic d’armes et de munitions ill?gales, notamment sur le territoire ha?tien.

Plusieurs rencontres ont ?t? tenues entre le Premier ministre Ariel Henry et des autorit?s am?ricaines, dont l’ambassadeur des Etats-Unis aupr?s de l’ONU, Mme Linda Thomas-Greenfield, et le secr?taire d’?tat adjoint aux Affaires de l’H?misph?re occidental, M. Brian Nichols. Les autorit?s ha?tiennes ne r?v?lent pas encore ce qui a ?t? dit dans ces rencontres.