Sorbonne : un colloque international et interdisciplinaire sur la sant? mondiale, la science et la politique de s?curit? sanitaire

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

? l’initiative de Jacques Nesi, Jean-Jacques Cadet et Jean Hugues Henrys un colloque international et interdisciplinaire sur la sant? mondiale, la science et la politique de s?curit? sanitaire sera organis? les 24 et 25 mai 2022 ? Sorbonne Universit? (Campus Pierre et Marie Curie.4 Place Jussieu 75005 Paris). ? cet ?v?nement en format hybride (pr?sentiel/ visioconf?rence), le professeur Renaud Piarroux sera honor? pour ses travaux sur le chol?ra en Ha?ti.

La premi?re journ?e du colloque sera consacr?e aux pand?mies, aux populations du monde et enjeux de sant?. ? la c?r?monie d’ouverture, de 9 heures ? 9 heures 30, Renaud Piarroux, biologiste sp?cialiste des maladies infectieuses et des maladies tropicales, professeur ? la Facult? de m?decine de Sorbonne, chercheur ? l’Institut Pierre Louis d’?pid?miologie et de sant? publique sera honor? pour ses travaux sur le chol?ra en Ha?ti. L’auteur de <>, avait, dans un rapport ? l’issue d’une mission en Ha?ti, affirm? que le foyer infectieux de l’?pid?mie du chol?ra ?tait parti du camp des Casques bleus n?palais, dans le d?partement du Centre.

Le m?me jour un hommage sera rendu ?galement au Dr. Paul Farmer, de regrett? m?moire, et ? Mme Mich?le Duvivier Pierre-Louis, pr?sidente de FOKAL (Fondasyon Konesans ak Lib?te)

Pendant la premi?re journ?e du colloque des r?flexions porteront sur le droit universel ? la sant? et les limites de l’engagement international. Ricardo Seitenfus, diplomate, professeur Faculdade de Direito De Santa Maria (FADISMA) interviendra sur l’impossible immunit? : les op?rations de paix des Nations unies face au droit alors que Pierrot D?lienne, diplomate, professeur d’universit?, interviendra sur la proc?dure des interventions de l’ONU et les incidences dans les pays d’accueil : le cas d’Ha?ti.

A la mi-journ?e, ? 20 minutes d’intervalle, des experts interviendront sur les facteurs ?cologiques pouvant conduire ? une persistance du chol?ra en Ha?ti, le chol?ra et les mesures de quarantaine en Ha?ti durant les 19e et 20e si?cles. Jean Hugues Henrys, docteur en m?decine, directeur de l’Equipe de Recherche sur l’?cologie des maladies infectieuses et tropicales (EREMIT), Facult? des sciences de la sant?, Universit? Quisqueya, fera une estimation du co?t de l’?pid?mie de chol?ra en Ha?ti.

Apr?s la pause de 15 heures, les r?flexions porteront sur le Covid-19, comme le nouvel ordre mondial. James Boyard, professeur ? l’Universit? d’Etat d’Ha?ti, fera le point sur les enjeux et d?fis de la r?gulation du Covid-19 dans un Etat r?publicain, d?mocratique et lib?ral. 18H30. Avec Floris Nesi, docteur en m?decine et Elder Pierre, docteur en m?decine, infectiologue et pharmacien, le dernier panel abordera l’autom?dication ? base de plantes m?dicinales et Covid- 19 en Ha?ti : r?sultats partiels ou effet placebo.

Au cours de la deuxi?me journ?e, les pand?mies, la g?opolitique, l’histoire, les tensions entre le profit, la sant? et les int?r?ts ?conomiques seront au coeur des discussions. 9heures 30, Jean Marie Th?odat, Universit? Sorbonne, maitre de conf?rences parlera de la g?opolitique de la sant? ? l’?ge des pand?mies, l’exemple d’Ha?ti.

Les sp?cialistes ha?tiens et ?trangers pr?sents ? ce colloque r?fl?chiront sur les logiques ?conomiques et la probit? des acteurs ? travers le prisme de l’histoire, en lien avec les pand?mies. Les pand?mies, la science, et la gestion des crises, sera la th?matique de la mi-journ?e.

En fin journ?e, avant de cl?turer le colloque, Rodady Gustave, doctorant en histoire du droit (cotutelle Universit? Grenoble Alpes/ Universit? d’?tat d’Ha?ti) rattach? aux laboratoires : CESICE/ LADREP, tablera sur la violation des libert?s fondamentales dans l’obligation et l’incitation ? se faire vacciner. Alors que Raymonde Raymond, doctorante ? l’Universit? Quisqueya interviendra sur Ha?ti, entre probl?mes politiques et questions sanitaires : la gestion efficace reste un d?fi pour les autorit?s publiques ha?tiennes.