Sortie de crise : Bouclier propose la formation d’un comit? d’entente nationale pour la paix

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La plateforme Bouclier a propos? la formation d’un Comit? d’entente nationale pour la paix (CENP) dont la mission serait de travailler avec tous les secteurs en vue de cr?er un climat permettant la tenue d’?lections g?n?rales en ?t? 2023.

<>, peut-on lire dans <>, sign?e par le pr?sident de cette plateforme politique, l’ex-d?put? de Petite-Rivi?re de l’Artibonite, Victor Prophane, le 25 ao?t 2022.

<>, lit-on dans cette note de cette structure politique, qui dit avoir constat? <> ; <> ; et <>.

Le vice-pr?sident et porte-parole de la plateforme Bouclier, Arios Jean Charles, interrog? par Le Nouvelliste, a indiqu? que d?s ce week-end, le Premier ministre Ariel Henry devait s’atteler ? la formation de ce comit? en contactant les repr?sentants des secteurs de la soci?t?.

Arios Jean Charles estime que ce comit?, une fois constitu?, peut s’inspirer du mod?le utilis? pour monter des CEP avec les repr?sentants du secteur des affaires, de la presse, du secteur religieux, des paysans, des femmes, entre autres. Ce comit?, avec des personnalit?s au-dessus de tout soup?on, dispos?es ? faire des sacrifices, peut aider les Ha?tiens ? dialoguer, ? r?soudre le <>. <>, a-t-il fait savoir, soulignant que le r?le de ce gouvernement de transition, mis en place dans des circonstances exceptionnelles, est de mettre en place un CEP, assurer la s?curit?, organiser le r?f?rendum constitutionnel et des ?lections. <>, a affirm? Arios Jean Charles, soulignant que ce sont les secteurs de la vie nationale, en d?pit de leurs faiblesses, qui doivent trouver une issue ? la crise.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.