Standing ovation pour Ti Sentaniz de Maurice Sixto au Karibe

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Un spectacle de feu, au Karibe, le dimanche ?coul?. Tout a march? comme sur des roulettes. 11 h a.m., le public est d?j? bien install?. La grande salle de Karibe am?nag?e pour le spectacle, est compl?tement remplie. Pour un ?v?nement tr?s attendu, l’Acad?mie de danse RMT a frapp? un grand coup. Le public, tr?s enthousiaste, a particip? ? l’?v?nement par de salves d’applaudissements.

Au lever du rideau, une voix off dans les coulisses, ce n’est pas celle de Maurice Sixto. D?trompez-vous! Mais celle de Wally Laguerre qui plonge d?j? le public dans cette lodyans qui traverse le temps. Les cavaliers dans de beaux costumes carabella investissent la sc?ne, interpr?tent une partie de danse. Entre amoureux. Et l?, le spectacle d?marre. L’histoire se raconte.

La vie de Ti Sentaniz qui porte les douleurs et les probl?mes de certains enfants ha?tiens coule le long de la sc?ne. Plac?e en domesticit?, chez une dame (une pratique) apr?s la mort de sa maman Dieudonne, la petite fille va connaitre l’enfer sur terre. Ag?e de 9 ans, son p?re Charitable va la confier ? une <> habitant les hauteurs de Bourdon. Ti Sentaniz est au service de tout le monde, dont Chantoutou, 14 ans, plus ?g?e qu’elle. Cette derni?re doit s’occuper de tous les petits travaux de la maison. Ti Sentaniz subit toutes sortes de maltritances et de violences verbales.

Tout de blanc v?tu, dans le p?nombre de la sc?ne, le lodyanseur raconte. Sur la sc?ne, l’histoire se d?roule, s’articule ? travers des mouvements. Les acteurs ? l’oeuvre dans la suite rythm?e et harmonieuse de gestes et de pas. La danse s?duit. Techno, jazz, ballet, folklore… Les danseurs s’expriment et expriment la vie. Les chor?graphies captent l’attention des gens et cr?ent de grandes ?motions. Encha?nements, jet?es, envol?es, toutes les techniques de danse se m?lent pour offrir un spectacle ? couper le souffle.

Ti Sentaniz vit la mis?re dans la maison du juriste. Mais, Dame libert? veille… L’amour n’est pas loin et survient en la personne d’un prince charmant. La petite a trouv? le bonheur. Elle s’est sentie enfin heureuse dans les bras de son petit ami, apr?s les douleurs et des souffrances qu’elle a connues. Voil? la fin heureuse donn?e ? cette populaire lodyans.

Le spectacle de l’Acad?mie de danse RMT transmet beaucoup d’?motions, au Karibe. Cette histoire ?mouvante tr?s connue de notre litt?rature est interpr?t?e de fa?on originale par les danseuses et danseurs de cette institution. Ces jeunes danseurs se livrent corps et ?me ? toute une vague de danses. Ballet, hip-hop, jazz et rythmes traditionnels se m?langent pour un beau spectacle. Une prestation plus passionnante qu’une autre. Chaque tableau capte l’attention des gens et les tient en haleine.

La repr?sentation ?poustouflante de TI Sentaniz a saisi le coeur du public. Palpitante, cette mise en sc?ne a cr?? de vives ?motions dans la salle. Les danseurs, dont des petits enfants, r?inventent cette lodyans tr?s pris?e de notre litt?rature. Le public a vals? entre joie, douleur, indignation et stupeur ; les corps des danseurs transmettent aux spectateurs les ?motions les plus profondes.

Un beau spectacle ! Comme pour les ann?es ant?rieures, cette repr?sentation empreinte de danse et de chants a plu ? l’assistance. Le public est accroch? de la premi?re ? la derni?re minute. Pendant deux heures d’horloge, les gens ont savour? les d?lices de la danse ? travers ce classique.