Tibwad?m, th??tre de plusieurs dizaines de cas d’enl?vement ce dimanche

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le dimanche 31 juillet 2022, plusieurs enl?vements ont eu lieu ? Tibwad?m, une localit? sur la nationale no 5, situ?e non loin de Gros-Morne.

Revenant de la f?te St-Anne, c?l?br?e le 26 juillet ? Anse-?-Foleur, plus de 30 personnes ont ?t? kidnapp?es ? Tibwad?m, a-t-on appris.

<>, a t?moign? un p?lerin qui se lamentait du sort de ces voyageurs.

En d?but d’apr?s-midi, toujours au cours de cette m?me journ?e, une d?l?gation de l’Institut national de formation professionnelle (INFP) qui se rendait ? Port-de-Paix pour la r?alisation d’examens officiels a ?t? attaqu?e ? Tibwad?m (Gros-Morne) par des bandits arm?s.

Les quatre personnes qui se trouvaient ? bord du v?hicule ont ?t? bless?es dans cette attaque. L’un d’eux, ?tant dans un ?tat plus grave, a ?t? transport? de toute urgence ? l’h?pital de Bassin-Bleu pour les soins que son cas n?cessitait, a rapport? une source proche de l’?quipe d’?valuation de l’organisme d?concentr? du minist?re de l’?ducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP).

Devenu un repaire des membres du gang <>, cet axe routier reliant les d?partements du Nord’Ouest (Bassin-Bleu) et de l’Artibonite (Gros-Morne) est appel? <> par les locaux pour parler des zones les plus dangereuses du pays, ? l’instar des quartiers de Martissant et de Croix-des-Bouquets.

Presque pas d’habitations, route en terre battue en piteux ?tat, Tibwad?m incarne la parfaite zone rouge o? des gangs arm?s peuvent kidnapper, ran?onner et tuer impun?ment.

S’adonnant aux activit?s de d?tournement de camions de marchandises, de viol et d’enl?vement, les autorit?s assistent impuissantes ? la multiplication des forfaits de bandits arm?s dans cette zone.

Jeudi 28 juillet dans la matin?e, les membres du gang <> avaient ouvert le feu sur une patrouille polici?re tuant un agent de l’Unit? d?partementale de maintien d’ordre (UDMO), Anthony Dumas.

Quant aux mesures envisageables pour r?tablir la s?curit? dans la r?gion, joint par t?l?phone par le Nouvelliste, l’inspecteur Ralph Dominique, de la Direction d?partementale Artibonite pour la PNH, a confirm? le maintien de deux patrouilles le long de cette route entre Gros-Morne et Bassin-Bleu.

Soulignons dans le Nord’Ouest, le parquet de Port-de-Paix, de concert avec la Direction d?partementale de la police du Nord’Ouest (DDPNO), soutient sa mesure d’interdire les voyages nocturnes allant au-del? de sept heures du soir ? six heures du matin, tranche d’horaire qui co?ncide avec le d?but des patrouilles sur les tron?ons Tibwad?m, Kafou T?l.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.