Todd Robinson : <>

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Il appartient aux Haitiens d’assurer la securite interne du pays. C’est ce que croit le secretaire d’etat adjoint du Bureau international charge de la lutte contre les stupefiants et de l’application de la loi (INL), l’ambassadeur Todd D. Robinson.

En conference de presse ce mardi dans les locaux de l’ambassade americaine, le diplomate a ete interroge sur le role des Etats-Unis dans l’amelioration du climat securitaire en Haiti. <>, a-t-il declare.

Le secretaire d’Etat adjoint de l’INL a egalement reagi a la demande d’envoi de troupes americaines formulees par des voix en Haiti et a l’etranger. <>, a-t-il repondu. Dans la foulee, il a tenu a clarifier les propos de la porte-parole de la Maison Blanche qui avait evoque une aide des Etats-Unis en Haiti pour faciliter la distribution des produits petroliers, gardes dans des zones controlees par les gangs. <>, a-t-il dit.

Todd D. Robinson entame une visite de deux jours en Haiti au cours de laquelle il doit rencontrer le Premier ministre Ariel Henry, le ministre de la Justice et de la Securite publique Liszt Quitel, qui est egalement ministre de l’Interieur, ainsi que le DG de la police Frantz Elbe pour discuter de la securite en Haiti. Selon lui, sa visite est une demonstration de la volonte des Etats-Unis a supporter la police nationale dans ses efforts visant a ameliorer la securite des citoyens et a proteger la vie des Haitiens.

<< Durant ce voyage, j'ai l'occasion d'etre un temoin direct de la cooperation entre le gouvernement haitien et le gouvernement des Etats-Unis en matiere d'assistance securitaire. Nous sommes fiers de contribuer a la croissance de la PNH en tant qu'institution professionnelle responsable et au renforcement de sa capacite a travers des formations, des dotations d'equipements et de conseillers.

L’objectif a long terme de l’INL en Haiti c’est d’aider la police nationale a se developper comme institution professionnelle responsable, capable de gerer la securite interne du pays. Haiti fait face a beaucoup de defi. Cependant, les gangs constituent la plus grande menace sur la securite quotidienne des citoyens. Le gouvernement americain prend extremement au serieux cette menace. Combattre la violence et l’influence des gangs est la priorite numero 1 de l’INL en Haiti. Sur le court terme, nous sommes en train de developper de nouveaux efforts pour aider la PNH a combattre les gangs. En meme temps, sur le long terme, nous continuons a implementer des programmes de developpement communautaire et des programmes de prevention des gangs. Nous continuons a aider la police a renforcer sa capacite institutionnelle >>, a longuement explique M. Robinson.

Le secretaire d’etat adjoint a egalement evoque la livraison d’equipements a la PNH. <>, a-t-il declare.

Todd D. Robinson est reste peu bavard sur la situation des 16 Americains et du Canadien detenus par le gang 400 Mawozo. Toutefois, il assure que les Etats-Unis travaillent etroitement avec la PNH afin que les otages puissent etre liberes en toute securite.