Trafic d’armes: mandat d’amener contre le pr?sident permanent de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a indiqu? le chef de la poursuite, faisant ?tat de son inconfort comme professionnel du droit face ? cette situation o? la DCPJ continue d’enqu?ter alors que le dossier a ?t? d?f?r? au cabinet d’instruction.

<>, a expliqu? le commissaire du gouvernement, rappelant que le p?re Jean Mardoch? Vil a ?t? invit?, ? deux reprises, par la DCPJ dans le cadre d’une confrontation avec le p?re Cole. Ne s’?tant pas pr?sent?, un mandat d’amener a ?t? ?mis contre lui.

Un peu plus t?t dans la journ?e, une source judiciaire a confi? au journal que trois marchandises prohib?es ont ?t? d?couvertes dans la v?rification d’un container ayant rapport ? ce m?me dossier. Notre source n’a pas voulu donner plus de d?tails sur la fouille.

Me Samuel Madistin, avocat de l’?glise ?piscopale qualifie de <> la d?cision prise pour ?mettre un mandat contre le p?re Jean Mardoch? Vil. En interview avec le journal, l’homme de loi a indiqu? que le pr?sident du comit? permanent de l’Eglise ?piscopale d’Haiti a r?pondu personnellement ? une convocation de la DCPJ ? travers le BAFE.

Selon Me Madistin, il s’agit d’ une situation scandaleuse pour plusieurs raisons. <>, a-t-il pr?cis?.

<>, s’insurge Me Madistin.

Ce dossier de trafic d’armes et de munitions ne cesse de hanter les dirigeants de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti. En date du mardi 23 ao?t 2022, le comptable de l’institution Jean Gilles Jean Mary, a ?t? interpell? par des agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire. Son interpellation est survenue suite ? plusieurs documents de 2017 ? 2021 qu’il a sign?s, autorisant le d?caissement de fonds ? partir du compte de l’?glise ?piscopale sur le compte d’un trafiquant d’armes international, recherch? par la DCPJ.

Le comit? permanent de l’?glise ?piscopale d’Ha?ti, communion anglicane, dans un message, en dat? du 19 ao?t 2022, adress? au clerg? et aux fid?les, a r?affirm? sa coop?ration avec les autorit?s et indique <>. Un message qui intervenait 48 heures apr?s l’audition et la mise en garde ? vue du p?re Frantz Cole par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) <>.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.