<>, tranche Georges Michel

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Pour pacifier le pays, il va falloir importer une arm?e, a analys? l’historien Georges Michel qui tient compte du fait que les gangs d?fient depuis deux ans les autorit?s ?tablies. <>, rappellel’historien. Selon M. Michel, les dirigeants pratiquent la politique de l’autruche et croient que la police peut r?soudre la situation avec quelques armes. <>, s’est positionn? le Dr Michel durant sa participation ? l’?mission ”Panel Magik” ce mercredi 12 octobre.

Le gouvernement est devant le fait accompli par rapport ? l’ampleur de la violence des gangs. << Ils mettent la pression sur Ariel Henry depuis plus d'un an pour qu'il puisse solliciter l'intervention d'une force ?trang?re. <>, a expliqu? M. Michel se rappelant que << le 17 octobre 2021 le premier ministre Ariel Henry n'a pas pu d?poser une gerbe de fleurs au Pont-Rouge ? l'occasion de comm?moration de l'assassinat de Jean-Jacques Dessalines parce qu'il s'est heurt? ? l'opposition de Barbecue (chef de la f?d?ration des gangs baptis?e G-9). Selon lui, ce spectacle montre qu'Ariel Henry ne commande rien, mais plut?t ce sont des bandits qui sont aux commandes sur le terrain. <>, a-t-il clam?.

<>, a poursuivi l’historien qui, se lan?ant dans une approche historique, a dit croire que <>.

Ha?ti victime d’un complot international

<>, a retrac? M. Michel qui juge anormal le fait que des gangs prennent en otage la population ha?tienne.

Le dialogue politique inter-ha?tien en arri?re-plan

Le Dr Michel juge qu’on devrait envisager ? long terme le dialogue. <>, a-t-il not?, sans critiqu? les intentions des initiateurs. M. Michel pense qu’un gouvernement de transition actuellement devrait se donner deux missions : r?tablir la s?curit? pour reprendre le contr?le du territoire, organiser les ?lections. Pour ensuite rendre le pouvoir ? un gouvernement ?lu. <>

L’intervention, l’assistance militaire et l’occupation, des nuances pr?s

L’intervention et l’assistance militaire sont voisins, l’occupation est quand une force ?trang?re est aux commandes. <>, a soulign? l’historien Michel.

Intervention en Ha?ti et approche historique >>

<>, a r?sum? le Dr Georges Michel, qui souligne qu’en 2019 l’ancien pr?sident am?ricain Donald Trump avait offert ? son homologue ha?tien Jovenel Moise une aide militaire pour combattre les bandits. Mais, selon M. Michel, Jovenel Mo?se a refus? parce qu’il avait ses avantages dans les gangs. <>

En 2022, le pays a atteint un paroxysme dans l’enfer des gangs c’est ? ce moment que l’actuel chef du gouvernement a sollicit? de l’aide d’une force arm?e ?trang?re pour essayer de redresser la barre. <>, a dit M. Michel. Il rappelle qu’en 1994, l’Etat ha?tien a d?cid? de faire fi de la s?curit? du pays. <>, a fait remarquer Georges Michel.

Le pays risque de s’enfoncer davantage si l’arm?e ?trang?re ne foule pas le sol ha?tien

M. Michel analyse deux hypoth?ses. << La premi?re hypoth?se de cette force arm?e est qu'elle doit ?tre bien ?quip?e avec suffisamment de personnes pour faire le travail. Et la deuxi?me perspective, si elle (cette force arm?e sp?ciale) ne vient pas, nous allons continuer ? nous enfoncer. A ce propos, le Dr Georges Michel craint le pire. <>, a conclu l’historien Georges Michel.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.