Un autobus intercepte a Martissant, des passagers enleves puis liberes

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Un autobus assurant la liaison Cayes-Port-au-Prince a ete intercepte, mercredi 10 novembre, par les bandits operant a l’entree sud de la capitale. Le president de l’APCH, Changeux Mehu, a confirme la nouvelle ce jeudi a la matinale de Magik9. 50 passagers, le chauffeur et son assistant ont ete retenus en otage par les bandits. Ces derniers, selon Changeux Mehu, avait exige 500 000 dollars pour liberer les otages et remettre l’autobus. En debut d’apres-midi, le syndicaliste a annonce au journal que tous les occupants de l’autobus ont ete liberes. <>, a revele Changeux Mehu.

Changeux Mehu ne rate jamais l’occasion de monter au creneau pour denoncer les consequences de l’insecurite sur le transport en commun. La structure qu’il dirige avait deconseille les chauffeurs de frequenter la nationale numero 2 qui relie la capitale a 4 departements geographiques. Le syndicaliste regrette que son conseil n’ait pas ete pris en compte par certains chauffeurs. <>, a-t-il deplore sur Magik9.

La situation securitaire ne s’est pas amelioree. Ce, en depit des incessants mouvements de greve lances par les syndicalistes du transport en commun. <>, a fait savoir Changeux Mehu.