<>, un nouveau tremplin pour les entrepreneurs de la communaute haitienne de Miami

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le mercredi 6 avril, des jeunes professionnels se sont meles a des entrepreneurs chevronnes ainsi qu’a des personnalites influentes de la communaute haitienne de la Floride pour le lancement de l’incubateur <> par la chambre haitiano-americaine de commerce de la Floride (CHACCOF). Ce projet, finance par le comte de Miami-Dade a hauteur de USD 600 000, est bien sur un accomplissement de taille pour la chambre qui a ete mise sur pied en fevrier 2005. <>, affirme le Dr Lumana Joseph, presidente de la HACCOF.

Le financement a ete obtenu depuis octobre 2021, mais ce n’est qu’en janvier 2022 que la lettre le confirmant est parvenue a la chambre. Il a fallu alors mettre des bouchees doubles pour soumettre les papiers necessaires, trouver l’espace et l’amenager. Et, ce 6 avril, la maire de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, le commissaire du comte, Jean Monestime et le consul general d’Haiti a Miami Stephane Gilles, entre autres, etaient aux cotes de la presidente de HACCOF, le Dr Lumana Joseph, pour lancer officiellement <>.

Le batiment inaugure au 10750 NW Sixth Ct, a Miami, en Floride, est avant tout un espace de travail partage comportant 28 postes de travail attribues, 4 bureaux standard et une salle de conference disponible sous conditions. Mais les services de <> vont au-dela de ceux d’un simple co-working space. <>, explique la CEO de Lumana Physical Therapy & Wellness Center. C’est ainsi qu’a pris chair la volonte de creer une structure pouvant accompagner les entrepreneurs haitiano-americains et haitiens dans l’etablissement de leurs compagnies.

<> offrira une formation qui s’etendra sur 6 semaines et qui sera dispensee a un ensemble de 80 a 100 personnes reparties sur 4 groupes qui suivront la meme formation a tour de role. Les applications sont ouvertes a des entrepreneurs evoluant dans tous les domaines bases dans le comte de Miami-Dade. Les dossiers recus seront evalues par un comite et les plus qualifies seront retenus pour prendre part aux seances. Un formulaire est actuellement disponible en ligne, sur le site de la HACCOF pour tous les interesses. 35 applications ont d’ailleurs ete envoyees avant meme le lancement officiel de l’incubateur.

<>, precise Herve Bony, tresorier de la chambre, qui souhaite voir des compagnies florissantes emerger apres ces premieres seances de formation avec a leur tete des entrepreneurs satisfaits desireux de partager a la fois leurs connaissances et leur experience avec de nouveaux membres. <>, souligne-t-il en faisant reference au comte de Miami Dade, mais le comptable souligne que le fait qu’une chambre haitiano-americaine a ete retenue pour mener le projet indique bien que la communaute haitienne ne sera pas en reste. <>, insiste-t-il.

<>, a par ailleurs fait savoir celle qui a rejoint la HACCOF en 2017 comme membre du conseil d’administration avant d’en devenir la tresoriere, la vice-presidente, puis la presidente depuis avril 2021. Un point sur lequel la rejoint Carl Momplaisir, vice-president de la chambre et ancien directeur general de Digicel Business a Port-au-Prince, qui dit miser sur le dynamisme de cette nouvelle equipe dont certains membres ont, comme lui, vecu en Haiti, ce qui leur a permis de creer des liens particuliers avec leur pays d’origine.

<>, a explique l’ancien president de la Chambre de commerce americaine en Haiti (AmCham Haiti). Ainsi, selon lui, l’incubateur et la chambre pourront les diriger vers les aides et formations disponibles pour les nouvelles entreprises, leur apprendre comme enregistrer leur compagnie, payer leurs taxes dans le temps, etc.

<>, rencherit pour sa part Jeff Lozama, lui aussi membre du conseil de HACCOF.