Une foule incendie un avion aux Cayes, des compagnies suspendent leurs vols

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Un avion Piper Navajo Chieftain de huit places appartenant a Agape Flights, une compagnie basee a Venice, en Floride, a ete endommage par des dizaines de manifestants ayant fait irruption a l’aerogare Antoine Simon, aux Cayes, mardi 29 mars 2022.

Les images de manifestants, en colere a cause des consequences la guerre des gangs sur la circulation des personnes et des biens entre le grand Sud, la capitale, Port-au-Prince et le reste du pays, ont circule sur les reseaux.

L’appareil, sorti de l’enceinte de l’aeroport, a ete incendie, ont constate des journalistes.

Ariel Henry condamne, veut de sanctions severes

<>, a reagi le Premier ministre Ariel Henry sur son compte Facebook en milieu d’apres-midi.

Suspension temporaire de vols

En debut de soiree, dans un article du Miami Herald, on apprend que les operateurs de compagnies aeriennes nationales et de charters ont temporairement interrompu les vols locaux en Haiti apres que des manifestants aient endommage puis brule mardi aux Cayes, dans le Sud-ouest du pays, un avion utilise par une organisation caritative basee en Floride.

L’avion Piper Navajo Chieftain de huit places appartenait a Agape Flights, qui est base a Venice, en Floride, a declare une porte-parole de Agape Flights au Miami Herald.

“Depuis 42 ans, nous volons vers Haiti et nous avons des vols de mission hebdomadaires transportant du fret, du courrier et de l’aide humanitaire aux familles missionnaires a travers Haiti”, a-t-elle declare. “C’est devastateur mais nous sommes simplement reconnaissants que l’equipage soit en securite”, a-t-elle poursuivi.

Sur sa page web, le groupe a annonce que pour la securite de ses missionnaires affilies et de son personnel, le vol de cette semaine a ete annule.

En reponse a l’incident, selon le Miami Herald, la principale compagnie aerienne nationale, Sunrise Airways, a temporairement interrompu tous ses vols vers Les Cayes.

Le directeur de Sunrise Airways, Philippe Bayard, a declare au Miami Herald que pour l’instant, seuls les vols a destination des Cayes seront annules. “Nous avons arrete les vols et nous voyons quel type de securite ils vont mettre en place a l’aeroport car nous ne pouvons pas mettre en danger les personnes qui travaillent avec nous, les passagers ou l’avion”, a declare Bayard.

Le PDG de Sunrise a qualifie les violences de mardi aux Cayes de “tristes” et “inacceptables”.

Aux Cayes, des manifestants ont accuse les proprietaires de compagnies aeriennes et le gouvernement de profiter de l’insecurite a Martissant.

Richard Herve Fourcand, un ancien senateur qui vit aux Cayes et qui a mis a disposition son avion personnel pour mettre en securite les victimes du tremblement de terre, a declare que “les militants etaient alles trop loin” mardi.

Il a qualifie d'”exagere” l’argument des manifestants contre les transporteurs aeriens locaux. Il a reconnu que la situation a Martissant devient de plus en plus insupportable et affecte le redressement du sud. “Tout est cher”, a-t-il declare. “Il faut payer quatre gangs pour faire passer un seul conteneur”.

Colere aux Cayes et dans le grand Sud asphyxies par les gangs de Port-au-Prince

Aux Cayes et dans d’autres villes du grand Sud dont Jacmel, la colere gronde a cause des consequences de l’incapacite des autorites a mettre en deroute les gangs de l’entree Sud de Port-au-Prince, Grand-Ravine, Village de Dieu et Fontamara qui s’affrontent depuis le 1er juin 2021 pour etendre leur influence sur des territoires ou ils sequestrent des personnes kidnappees. Les attaques de personnes, de cargaisons ne se comptent plus sur la route de Martissant, devenue un non man’s land.

Quand des camions et leurs equipages echappent aux kidnappeurs, parviennent a acheminer des marchandises dans le grand Sud, ils paient des fois un droit de passage. Ces difficultes ont provoque l’envolee des prix des produits de premieres necessites et de construction dans le grand Sud, frappe le 14 aout 2021 par un seisme de magnitude 7,2 sur l’echelle de Richter qui a fait plus de 2 000 morts.

Grogne dans le grand Sud et pas que

Ce mardi 29 mars, a cote de l’incendie de cet aeronef, la police a confirme qu’au moins un manifestant etait mort et que cinq autres ont ete blesses, dont quatre policiers, attaques a coups de pierres aux Cayes. A Jacmel, il est rapporte que la carcasse d’un avion en panne avait ete incendiee a l’aerogare.

A Port-au-Prince, il y a eu aussi une manifestation contre le kidnapping et l’insecurite a l’initiative de plusieurs organisations. Plusieurs entites, dont des associations patronales, des syndicats et d’organisations socio-professionnels ont, a travers une petition, 26 mars 2022, exprime leur ras-le bol face a la prise en otage de toute la population par des organisations criminelles, l’inaction, voire la tolerance des autorites qui faillissent a leur obligation premiere d’assurer la securite et communique un plan assorti de mesures concretes au Premier ministre Ariel Henry, seul responsable, avec son cabinet, si, en cas de retard, se produit une revolte populaire, aveugle, balayant tout sur son passage.

Petition appelant a fair la guerre aux gangs

<>, peut-on lire dans cette petition.

<>, selon cette petition, soulignant que <>. <>, ont mis en avant les signataires avant de se fendre d’un constat concernant la PNH.

Declarer la guerre aux gangs armes

Selon ces recommandations, il faut, dans un premier temps, << decreter l'Etat d'urgence ; declarer la guerre aux gangs armes qui sement le deuil et la desolation dans la population ;sevir contre la fraude au niveau des douanes pour eviter le detournement des revenus et imposer des mesures de controle pour eliminer le trafic d'armes et de munitions ; classer les gangs armes dans la categorie des organisations terroristes ;equiper adequatement en toute priorite les Forces Armees d'Haiti et la Police Nationale y compris la Police Scientifique ;recruter des experts pour encadrer la PNH dans ses efforts pour traquer et mettre hors d'etat de nuire tous les bandits ; isoler les groupes criminels et les assieger dans leur retranchement ;identifier publiquement et poursuivre toutes les personnes et entites qui financent et alimentent ces gangs en armes et munitions ; adopter un decret ordonnant le gel immediat et la confiscation des avoirs de toutes les personnes et entites qui financent et alimentent ces gangs en armes et munitions ;exiger des compagnies telephoniques l'identification obligatoire pour tout numero de portable en fonction sur le territoire et deconnecter dans un delai raisonnable tout numero de telephone non identifie ;annuler et dans un bref delai, rapporter systematiquement toutes les anciennes plaques IT ou SE ou LOCATION en circulation. Ces plaques sont utilisees par les gangs. Controler strictement les nouvelles emissions de plaques.

Roberson Alphonse