Vaccination contre la Covid-19, Haiti bon dernier de l’Amerique

Le processus de vaccination contre la Covid-19 va mal en Haiti. En ce debut de semaine, la grande foule attendue dans les centres de vaccination se fait attendre. Les communications officielles et les initiatives de la societe civile ne font pas bouger les lignes. Pour l’instant en tout cas.

Selon le dernier bulletin du ministere de la Sante publique et de la Population relatif a la situation de la Covid-19 en Haiti, 64 cas nouveaux cas ont ete detectes le 21 septembre 2021 pour un total de 21 647 cas confirmes, et 610 deces.

Le dernier bilan de la vaccination contre la Covid-19 du 18 au 21 septembre 2021 fait etat de 18 987 personnes completement vaccinees, et seulement 42 558 personnes ont recu la premiere dose.

Pour l’instant, le MSPP n’a pas encore communique sur le profil sociodemographique des vaccines, cependant une infirmiere attachee au centre de vaccination de l’hopital universitaire la paix croit avoir constate <>.

Tout compte fait, les chiffres sur la vaccination en Haiti sont catastrophiques par rapport aux autres pays de l’Amerique latine. Cuba compte 78,46% de personnes vaccinees de sa population, c’est le taux le plus eleve de la region non loin de l’Uruguay chiffre a 78,27%.

Toujours selon <> jusqu’au 25 septembre 2021, la Republique dominicaine a deja vaccine 55, 05 de sa population. Haiti est le bon dernier avec 0.37 de personnes vaccinees trois apres le debut du processus vaccinal contre la Covid-19. Elle est precedee par le Nicaragua qui est a 7, 49% avec une campagne vaccinale qui monte en puissance, precisent les specialistes.

Enrayee par les crises politiques et humanitaires, Haiti n’arrive pas a trouver la bonne formule pour faire vacciner sa population. Les 500 000 doses de vaccins Moderna, l’un des meilleurs, donnes par les Etats-Unis arriveront a expiration en novembre prochain, par consequent les premieres doses doivent etre recues en octobre au plus tard.

Parallelement, <>, confie un responsable de centre vaccinal a la Faculte de medecine et de pharmacie de l’Universite d’Etat d’Haiti.

Conscient de la difficulte des pays a faible revenu a faire tourner la machine vaccinale anti-Covid-19 faute d’une campagne de communication adequate, le directeur de l’Organisation mondiale de la sante (OMS) souhaite reculer la possibilite de debuter avec une troisieme dose dans certains pays.

Le directeur general de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a explique que la position de l’organisation en la matiere repose sur les inegalites qui ont marque la distribution des vaccins dans le monde. <>, a-t-il declare.

Le responsable a demande aux pays qui avaient annonce leur intention de commencer a inoculer des doses de rappel d’attendre au moins deux mois, comme fenetre de temps pour qu’au moins 10% de l’immunite soit atteint dans chaque pays avec la distribution actuelle des vaccins.

De l’autre cote de l’ile, les autorites sanitaires en Republique dominicaine utilisent une rhetorique de guerre pour qualifier sa lutte contre la Covid-19 a travers la vaccination contrairement a Haiti ou deux nouveaux variants ont ete detectes recemment.

Selon les donnees officielles, plus de 300 000 personnes ont ete vaccinees pour la troisieme fois dans le pays de plus de 11 millions d’habitants, alors qu’environ 60% de la population a ete precedemment vaccinee avec deux doses.

<>, a declare le ministre de la Sante publique de la Republique dominicaine, Daniel Rivera, lors d’une conference de presse le mois dernier.

Selon le ministere, les troisiemes doses proviendront principalement de Pfizer et d’AstraZeneca et, bien qu’elles etaient initialement destinees aux agents de sante et aux personnes souffrant d’affections sous-jacentes, la presse locale indique que la majorite de la population qui le souhaite peut actuellement y acceder.

Le pays des Caraibes a lance la campagne de vaccination en fevrier dernier, principalement avec le vaccin chinois Sinovac, et depuis la mi-juin, il a egalement administre Pfizer aux mineurs a partir de 12 ans.