Vente de produits contrefaits: Rhum Barbancourt dit travailler en collaboration avec les autorités locales pour identifier les responsables

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

La Société du Rhum Barbancourt dit travailler en collaboration étroite avec les autorités pour identifier les responsables de la vente de produits contrefaits.

À travers une note de presse en date du 19 janvier 2024, la Société du Rhum Barbancourt a informé que les résultats de son enquête sur des bouteilles de produits contrefaits qui ont été découvertes remplies d’alcool frelaté et vendues illégalement sont positifs et elle travaille en collaboration étroite avec les autorités locales pour résoudre rapidement ce problème et identifier les responsables.

Selon cette note, la Société du Rhum Barbancourt souligne que les bouteilles de Barbancourt réutilisées avaient été trafiquées avec des bouchons clairs collés et enveloppés de ruban adhésif transparent, et ces bouchons de bouteille sont visiblement différents du revêtement distinctif de couleur or du col de la bouteille du Rhum Barbancourt.

Delphine Gardère, PDG de Rhum Barbancourt a indiqué que la société est indignée par ces actes illégaux et elle rappelle aux consommateurs que tous les produits Barbancourt quittent la distillerie avec un sceau inviolable clairement marqué autour du col de la bouteille. « La sécurité de notre produit et la santé de nos consommateurs sont notre priorité absolue. » déclare-t-elle.

Il est également souligné dans la note que Madame Gardère a insisté sur les méthodes traditionnelles de distillation qui ont été transmises de génération en génération depuis la création de la distillerie en 1862 en précisant que ces techniques artisanales confèrent à Rhum Barbancourt son caractère distinctif et sa complexité aromatique d’où chaque lot est soigneusement surveillé tout au long du processus de distillation pour garantir une qualité constante.

De son côté, Jean Marc Ewald, le maitre distillateur, souligne que le contenu des bouteilles de produits contrefaits a été analysé par leur laboratoire et les spécialistes ont découvert que ces produits contiennent 9 fois plus de méthanol que ce qui est permis par les standards internationaux. “De plus le faux produit présente des variations dans la teneur en alcool d’une bouteille à l’autre, une couleur rougeâtre et une consistance très différente de celle du Rhum Barbancourt authentique.” poursuit la note.

Ne voulant assumer la responsabilité de produits qui ne proviennent pas de leur production, la société travaille en étroite collaboration avec les autorités sanitaires du MSPP et les responsables du Ministère du Commerce en vue de localiser tout produit contrefait restant et a déposé une plainte officielle par devant la Justice Haïtienne pour exiger que des poursuites soient engagées contre toute personne trouvée coupable de produire et/ou de vendre illégalement ce produit contrefait.

Le maitre assembleur de son côté, Roberto Thomas, a rappelé que le produit est fabriqué selon les plus hauts standards de distillation mettant en avant l’engagement inébranlable de la distillerie envers la qualité et l’excellence. Il a souligné également l’importance des contrôles de qualité rigoureux effectués au sein du laboratoire de Barbancourt indiquant que ce Laboratoire joue un rôle essentiel dans la protection de la réputation de Barbancourt en veillant à ce que seuls les produits authentiques et de haute qualité atteignent les consommateurs.

Malgré ses sorties à travers les médias sur ce point, par mesure de précaution supplémentaire, la Société du Rhum Barbancourt a lancé une campagne intensive d’éducation visant les consommateurs et qui présente l’emballage officiel de Barbancourt et les caractéristiques spécifiques à rechercher (capsule dorée et médailles) au moment de l’achat.

A lire aussi :

Les bibliothèques de deux écoles ont reçu des lots d’ouvrages du MENFP et de deux maisons d’éditions