Verdict diplomatique : les politiciens haitiens sont des irresponsables

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Kenneth Merten, diplomate americain, plusieurs fois charge a divers titres du dossier Haiti, laisse le pays. Ce n’est pas le premier et sans doute pas le dernier depart d’un sejour a Port-au-Prince du recordman Merten.

Pour dire au revoir, l’ambassadeur Merten a recu un pool de journalistes dans sa residence officielle le 11 avril 2022.

Placide, tranquille, diplomate comme il l’a toujours ete en toute circonstance, ne laissant rien paraitre de ses sentiments, le visage le plus connu du pouvoir americain en Haiti a repondu aux questions des journalistes. A toutes leurs questions. Jusqu’a epuisement du stock.

Ensuite, l’ambassadeur Merten a accorde une interview exclusive au Nouvelliste.

Un verdict est diplomatiquement assene. Sans langue de bois on peut le lire ainsi : les politiciens haitiens sont des irresponsables. Mais Kenneth Merten ne l’a pas dit comme ca.

En creole, Merten a explique ce que tous les Haitiens devraient savoir : les ambassadeurs en poste en Haiti ne travaillent pas pour les Haitiens ni pour Haiti. Ils representent les interets de leur pays, appliquent la politique de leur pays.

<>, a clairement dit le diplomate.

Merten, qui rencontre et observe les politiciens haitiens depuis les annees 80, n’a pas ete tendre envers eux. A l’ecouter, les hommes politiques haitiens ne sont pas a la hauteur des attentes des Haitiens.

<>, a-t-il confie au Nouvelliste

L’episode des elections de 2010-2011, qui ont vu l’arrivee au pouvoir Michel Martelly, dans la version Merten, a un recit que les Haitiens qui avaient vecu de pres les evenements avaient vite oublie… la premiere intervention de la communaute internationale visait a empecher un detournement des resultats par Rene Preval et ses allies en faveur de Jude Celestin.

<>, confesse Kenneth Merten.

Plus loin, il a explique : <>

Le diplomate Merten ne reconnait pas les torts causes par son pays a Haiti. Il n’a pas a le faire devant les Haitiens. Encore moins en reconnaissant une part dans l’histoire.

Le representant emblematique des USA en Haiti n’accepte pas que l’on taxe de laxisme la position de son pays vis-a-vis des corrompus qui amassent de l’argent ici pour le cacher aux Etats-Unis…

<>, a-t-il lache avec prudence.

En guise de conclusion, il faudra que les Haitiens retiennent ces paroles du vrai doyen du corps diplomatique en Haiti : <>

<>, a encore dit Kenneth Merten.

<> Ici aussi on ne comprend pas.